VD 204

Vendredi 1 octobre 2010 à 12:39 | 2 commentaires | | | |

The Vampire Diaries – Memory Lane (2.04)

par .

Katherine rend visite à Stefan, qui prend des mesures radicales pour découvrir la véritable raison de son retour à Mystif Falls. Ses interrogations sur les loups-garous la poussent à replonger dans de vieux souvenirs, en 1864. Damon s’invite à un repas chez Jenna, auquel est aussi convié Mason, dans le but d’en apprendre plus sur les Lockwood.

The Vampire Diaries tourne autour du pot. Enfin, des deux pots, celui des Lockwood et celui de Katherine. Rien n’empêche de mener cette activité avec talent, et en tout cas, les loups-garous, s’il refuse de complètement se dévoiler, permette d’alimenter la mythologie de la série sans trop de précipitation.

publicite

Ainsi, sans difficulté, c’est Damon qui vole le show, en s’invitant chez Jenna (on passe sur l’absence de Jeremy, qui n’a pas dû sortir de sa chambre, j’imagine). L’occasion pour la fameuse tante d’avoir quelques répliques plus piquantes à destination de son invité peu apprécié, alors qu’Alaric joue les simples observateurs. Mais bon, on lui pardonne, il fait beau dans le décor. Quoi qu’il en soit, l’ainée Salvatore est en forme pour jouer avec l’autre invité, soit Mason. Nous avons le droit à bien des sous-entendus, et la naissance d’un conflit. En tout cas, cet épisode aura eu le mérite de donner l’opportunité à Mason Lockwood de sortir de sa torpeur et de se montrer plus intéressant. Le personnage, loin de la demeure familiale, parait plus à l’aise.

Finalement, l’idée de ce Memory Lane est de découvrir les intentions des uns et des autres : Damon veut savoir pourquoi Mason est de retour, quitte à tester l’argent sur son nouvel ami-ennemi pour apprendre que c’est un mythe ; Stefan, en compagnie de Katherine, cherche à percer le mystère de sa venue à Mystic Falls. En gros, il y a deux nouveaux joueurs dans la partie et personne ne sait ce qu’ils veulent. Sans parler de ce pauvre Tyler, qui en a clairement ras le bol de ne rien savoir !

La triste vérité, c’est que Stefan n’en apprendra pas plus que Damon, Katherine se tenant à justifier son retour par amour pour le beau Salvatore. La fin emprunte d’ailleurs cette direction, mais comme Stefan, j’aime à croire qu’il y a autre chose (ce serait bien maigre autrement). La vampire permet en tout cas de continuer à développer un Stefan plus entreprenant, débrouillard et manipulateur. Loin du Stefan de 1864, quand il lui a déclaré sa flamme ! Katherine va donc nous raconter sa relation avec George Lockwood et comment elle a survécu, exploitant par la même occasion les loups-garous, un des gros moteurs de ce début de saison. La pertinence des informations est à voir, car difficile de ne pas avoir l’impression que tout ceci n’est pas là pour gagner un peu de temps. Surtout, Katherine perd un peu de sa force à être trop présente. On se fait à son jeu et entourloupe, et si le personnage ne dévoile pas quelques-unes de ses cartes, elle risque de perdre en intérêt. Stefan voit en elle un véritable danger, et celui-ci a besoin de s’illustre pour se faire ressentir, au-delà de sa manipulation de Caroline.

Cet épisode de Vampire Diaries offre en tout cas l’opportunité à Damon de revenir en force, exploitant sa malice avec ferveur. Stefan montre qu’il a quelques idées, même si sa confrontation avec Katherine n’est pas aussi forte qu’elle aurait dû l’être. Enfin, tout ceci montre que même si les loups-garous sont devenus un sujet de discussion courant, ce sont nos chers vampires qui font la série. Ils ne sont pas dans le titre pour rien !

Partager cet article

The Vampire Diaries
Plus d'informations sur la série sur le site de notre partenaire
publicite
55 queries. 1,657 seconds.