The Vampire Diaries : une histoire de doppelgangers (saison 5)

The Vampire Diaries saison 5

Toujours en couple avec Damon, Elena commence ses études à l’université en compagnie de Caroline, mais la mort ne tardera pas à s’immiscer de nouveau dans leur quotidien. Entre double maléfique, expériences scientifiques, romances compliquées et des histoires de sorciers et sorcières, l’année sera mouvementée.

Turns out Elena’s friends were right. The world does revolve around her.

Si on pouvait voir le départ des Originals pour la Nouvelle-Orléans comme une occasion pour les scénaristes de The Vampire Diaries d’opérer des changements dans la série, ces derniers ont interprété cet évènement de façon différente. Pour eux, il s’agira de creuser encore plus les histoires de doppelgangers. Autour de Stefan et Elena, la mythologie peut enfin s’étendre de nouveau.

Il y avait bien des choses à explorer au vu du peu d’informations réellement acquises au fil du temps. C’est là que Silas prends une véritable importance en se révélant être le plus vieil ancêtre de Stefan. Menace abstraite en saison 4, il se transforme en un mémorable antagoniste au sein du premier arc narratif de cette saison. Dès lors, Elena et ses amis sont avant tout des pions sur un échiquier pour Silas et la sorcière Qetsiyah, dont la confrontation est au cœur des 7 premiers épisodes. À leurs côtés, on découvre l’origine des doubles au fil d’épisodes rythmés et bourrés d’humour. Les deux étant particulièrement instables, il nait aussi un élément d’imprévisibilité qui donne le jour à un véritable regain d’intérêt pour la série.

Celui-ci sera malheureusement de courte durée. Si on peut se réjouir que les scénaristes aient su mener tambour battant le début de saison, on ne peut pas en dire autant de la suite. Les doppelgangers n’ont pas livré tous leurs secrets, et le reste de la saison va donc s’atteler à conclure cette histoire et plus encore. L’équipe créative relie les différents éléments de sa mythologie pour mettre un point final à ce qui avait pu être développé jusque-là. Ainsi, des doubles découlent plus ou moins tout le reste, les scénaristes poussant le vice jusqu’à y connecter la romance de Stefan et Elena dans le but de trouver – ENFIN – une conclusion au triangle amoureux.

Passé donc le premier arc, la saison 5 va se construire en partie à l’aide de personnages qui peinent à gagner leur place dans l’univers de la série. Nous avons le droit à une mystérieuse société du nom d’Augustine qui donne alors au professeur Wes un rôle à jouer, mais qui devient vite obsolète. Introduite comme une connaissance de Matt et connectée à Katherine, Nadia était sympathique, mais fut particulièrement mal gérée. On ne parle pas des sorciers frères et sœurs Liv et Luke Parker, aux motivations chancelantes et qui ne seront là que pour créer un peu de remous dans la seconde partie. Seul Enzo, issu du passé de Damon, finira par trouver une place légitime.

Quoi qu’il en soit, si Augustine se reposait sur une idée peut-être classique d’expériences scientifiques, cela aurait pu fournir des enjeux et des réflexions intéressantes. Les questions de moralité ou d’intérêt de cette entreprise sont juste soulevées ou très mal explorées, l’ambigüité n’ayant pas sa place dans la série.

Cette partie n’était là au final que pour opérer une transition et permettre alors à Katherine de reprendre de nouveau les devants. Redevenue humaine, cette dernière a grandement profité de cette évolution dans la première partie pour révéler une certaine fragilité et gagner en complexité malgré la grossièreté de l’écriture. Seulement, comme tout dans cette saison, les scénaristes ne sauront pas quand s’arrêter et ils étireront l’histoire de Katherine trop longtemps. Si on la sait battante avec un instinct de survie très développé, son comportement devient redondant et on tournera en rond.

Tout cela aura alors bien préparé le terrain pour les Travelers, ancienne faction de sorciers, dont on découvre petit à petit différentes facettes jusqu’à ce que ce groupe s’impose comme la menace du dernier arc de la saison. Avec eux, le show embrasse tous ses excès et défauts ou presque : un teasing trop forcé, un grand méchant manquant de charisme, des enjeux qui tombent à plat, un abus de morts et de résurrections qui enlève tout impact émotionnel.

Si on pouvait donc penser qu’avec le départ des Originals, cette saison 5 allait être sous le signe du renouveau, c’était une erreur. Une fois passée une première intrigue fort mouvementée, The Vampire Diaries est retombée dans ses pires travers, allant en empirant au fur et à mesure des épisodes. Les scénaristes ont profité tout de même de cette fournée d’épisodes pour explorer la mythologie de doppelgangers et mener à bien des storylines qui auront duré trop longtemps, comme le triangle amoureux. À la fin, nous arrivons enfin au moment tant attendu, soit la possibilité de lancer la série dans une nouvelle direction pour la saison 6.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires