The Venture Bros : Géniale satire qui met le héros dans tous ses états

17 Avr 2016 à 13:51

The Venture Bros

La différence entre l’hommage et la parodie peut parfois être étrangement compliquée à définir, tout particulièrement si on utilise The Venture Bros pour illustrer le propos. Cette série d’animation d’Adult Swim créée par Jackson Publick et Doc Hammer navigue effectivement entre les deux et fait cela avec une telle imagination que cela provoque l’admiration.

À la base, il est question de parodier l’univers de Jonny Quest, le classique des ‘60s. Enfant, le Dr. Thaddeus « Rusty » Venture était l’inspiration pour son propre cartoon et a grandi pour devenir un homme aigri, mais tout de même un inventeur qui essaie en vain de sortir de l’ombre de son père. Ses deux fils un peu naïfs, Hank et Dean, partent avec lui et leur garde du corps exceptionnel, Brock Samson, dans de grandes aventures. Ils affrontent alors leur ennemi attitré, The Monarch qui, à l’aide du Dr. Girlfriend et de ses hommes de main, tente de les éliminer.

Après une saison de péripéties assez aléatoires, The Venture Bros va vraiment commencer à prendre forme, assumant ainsi de plus en plus sa place dans l’univers Jonny Quest et en développant ses propres codes. Entre les différentes équipes de super-vilains qui sont régies par des règles strictes et des figures récurrentes farfelues, sa mythologie devient étrangement dense et le show arrache les étiquettes qu’on aurait pu lui coller pour s’affirmer comme étant une œuvre véritablement à part.

Débordantes d’idées pleinement explorées, les tribulations de la famille Venture et de leurs associés peuvent parfois être réduites à faire un vide-grenier, mais cela ne les empêchent pas d’essayer d’affronter frontalement leurs ennemis désignés par The Guild of Calamitous Intent. Entre drames relationnels aussi génériques qu’absurdes, luttes de pouvoir infructueuses et autres plans machiavéliques voués à l’échec, ce sont les ennemis de Rusty & Co qui donnent à la série une réelle dimension dans un premier lieu. Que ce soit The Monarch, la séduisante Dr Girlfriend, le pédophile repenti Sergeant Hatred, Baron Werner Ünterbheit ou encore David Bowie en personne, le monde des super-vilains est assez farfelu, tout particulièrement avec leurs hommes de main, dont certains ont le droit de vivre leurs propres aventures.

Le côté des gentils n’est pas non plus en reste, surtout que le Dr Venture n’est pas franchement bâti pour être un héros et il ne cherche pas réellement à en être un, étant parfois plus ennuyé qu’autre chose par ce qui se passe dans son petit univers. Ses préoccupations sont souvent vaines et son sens de l’éthique est douteux, mais c’est pour cela qu’il est aussi excellent.

The Venture Bros contient encore beaucoup plus de choses, mais c’est sa capacité à prendre forme d’une façon extraordinairement cohérente qui donne à cet univers sa véritable densité. Ainsi, plus on avance, et plus on nous livre des flashbacks et autres révélations qui peuvent apporter à une simple allusion dans un épisode une tout nouvelle signification un peu plus tard. Des backstories complexes sont alors développées et la série en devient que plus addictive.

Étrangement, son humour n’est pas des plus consistants. Quand certains épisodes se révèlent être hilarants d’un bout à l’autre, d’autres se contentent de raconter leur histoire sans chercher à forcer les rires plus que nécessaire – ce qui n’est en fin de compte pas vraiment un problème.

Au final, The Venture Bros s’affirme comme étant une étrange satire qui s’en prend aussi bien aux classiques de l’animation qu’aux simples super-héros, mais qui se focalise avant tout sur ses personnages et non sur ses thématiques. C’est en tout cas une série plutôt unique et bourrée de bonnes idées.

The Venture Bros compte à ce jour 6 saisons. Une septième vient d’être officiellement commandée.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link