The Walking Dead : Monstres (8.03)

Cette critique de The Walking Dead contient quelques spoilers.

Combien de fois peut-on avoir la même conversation ? Après 8 saisons, The Walking Dead se confronte encore et toujours aux mêmes problématiques. Interroger sur la nature humaine dans des circonstances post-apocalyptiques a ses limites, et la série qui n’a plus grand-chose à ajouter au sujet – et à ceux qui en découlent – avec ces nouveaux épisodes.

Pire encore, ce début de saison 8 de The Walking Dead nous délivre la guerre tant attendue avec Negan, mais celle-ci est juste ennuyeuse. Elle est plombée par un manque de suspense, de l’action sans envergure et des problématiques ressassées. Il est terriblement difficile de s’intéresser à ce qui se déroule dans le show.

Le précédent épisode nous reconnectait avec Morales, personnage rencontré dans la saison 1 plus ou moins oublié et qui trouve une conclusion à la hauteur de son retour. En somme, les scénaristes l’utilisent pour occuper Rick un temps, comme pour faire une diversion. Si encore il était aisé de se souvenir de Morales, mais même pas. Ce qui fait qu’il est plus que bienvenu de voir son sort être réglé rapidement. Comme il était aisé d’imaginer que ce retour aurait dû avoir une importance notable, cela est peut-être l’élément le plus étonnant de l’épisode.

Ce conflit contre les Saviors se présente de plus en plus comme étant une excuse pour confronter les survivants aux différents codes moraux qui les gouvernent. Doit-on pour autant être concerné quand certains d’entre eux sont passés par toutes les phases possibles sur le sujet ? En ressort un débat trop familier entre Morgan et Jesus, le premier étant prêt à tuer tout ce qui bouge maintenant. La conclusion que l’on pourrait tirer est qu’il n’existe pas de juste milieu pour Morgan qui oscille d’un extrême à un autre. C’est un pauvre constat à faire et qui, dans le contexte actuel, n’est pas non plus intéressant.

Alterner entre discours et gaspillage de balles donne corps à un épisode de The Walking Dead qui traine des pieds, n’apportant à cette guerre rien de neuf et ne nous offrant pas un bain de sang qui aurait de quoi nous faire trembler pour nos survivants. Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de perte, mais ces dernières n’ont pas un impact majeur et ne sont pas non plus choquantes. S’il est donc difficile d’être triste pour la mort d’Eric, on peut au moins l’être pour l’effet que cela a sur Andrew. C’est cela de pris, dirons-nous.

À ce stade, on en arriverait presque à manquer Negan qui n’est toujours pas présent. Si la guerre a été déclarée, celle-ci ne délivre pas à ce jour des épisodes palpitants, loin de là. Ce début de saison 8 de The Walking Dead souffre sans aucun doute de mettre en scène un conflit qui manque de relief et de retournements de situations, jusqu’à en devenir ennuyeux. Il faut donc espérer que les scénaristes ont une surprise en stock ou se ressaisissent vite dans le but de redynamiser une première partie de saison 8 qui est en train de devenir moribonde.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link