The Walking Dead : Valeur (8.15)

Les scénaristes se préparent pour le final de cette saison 8 de The Walking Dead. Celui-ci s’annonce n’être qu’une énième redite d’une confrontation entre le groupe de Negan et celui de Rick. Nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise — même si elles sont plutôt mauvaises en ce moment dans la série de zombies d’AMC.

En attendant, cet épisode 15 est majoritairement consacré aux Saviors. Negan a fait son retour et, après un épisode où il s’éloignait légèrement de son mode opératoire, le voilà à nous offrir des discours agaçants, à prononcer des menaces et à se salir les mains.

C’est un mystère pour moi pourquoi personne n’a pas simplement ri au nez de Negan lorsqu’il délivre l’un de ses discours moralisateurs pour lui pointer son hypocrisie. C’est certes plus que dangereux, mais où est le point de rupture des gens qu’ils torturent émotionnellement ? Où est le point de rupture de Dwight ?

Bien évidemment, l’idée est que personne ne le fait par pur instinct de survie. Un sujet qui est omniprésent en compagnie de Gabriel qui s’interroge sur l’homme qu’il est, et s’il a vraiment changé (à l’évidence, lui, a atteint un point de rupture). La thématique est aussi explorée avec Eugene, incarnation même de ce que l’homme est prêt à faire pour rester en vie. Jugé comme un traitre par Rosita et Daryl (qui ne sont définitivement pas des lumières), Eugene a néanmoins trouvé auprès des Saviors un groupe prêt à l’utiliser comme il se doit, à lui donner du respect et une place dans la communauté.

Si Carl souhaite la reconstruction, The Walking Dead nous promet toujours un massacre inéluctable entre Saviors et les autres. C’est une sorte de confrontation idéologique sur la gouvernance. Negan rétablit l’ordre dans ses rangs en nous rappelant ses principes malléables, son hypocrisie et ses méthodes violentes pour garder le contrôle. Le tout suivant un déroulement tragiquement prédictible, surtout dommageable à Simon. Simon, cet homme enragé dont les motivations étaient à la fois mauvaises et compréhensibles. Celui qui aura su aider à faire des Saviors plus que des gens sous le joug de Negan. Celui qui a rappelé que ces hommes et femmes avaient une identité.

L’histoire de Simon trouve une conclusion, et elle n’est pas véritablement à la hauteur du personnage. Elle est presque trop facile et n’est pas émotionnellement aussi forte qu’il l’aurait fallu. Elle n’existe que pour redonner le contrôle à Negan, à le reposer en ce leader malin qui parvient à ses fins simplement, car le désespoir anime clairement ceux qui ne le supportent plus au point de ne pas être judicieux.

À l’approche de la conclusion de cette saison 8, il est plus que temps de voir cette confrontation avec Negan se terminer. Elle dure depuis trop longtemps et n’aura eu de cesse de nous faire revisiter des problématiques que l’on avait déjà explorées. Elle n’aura eu de cesse de mettre en avant les plus grosses faiblesses de la série et de s’enfoncer dans une monotonie désarmante. Il est plus que temps que cela change.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link