The Walking Dead : Alpha dans tous ses états (9.11 à 9.16)

Cet article de The Walking Dead Saison 9 contient des spoilers sur des évènements ayant pris place durant les épisodes 11 à 16, soit jusqu’à la fin de la saison. Lisez à vos risques et périls !

The Whisperers. Des Zombies. Des morts. De la neige. Voilà ce que les scénaristes avaient au programme des derniers épisodes de la saison 9 de The Walking Dead. Entre le départ de Rick, un bond dans le temps et l’introduction d’un nouveau groupe antagoniste, on peut dire que cette saison aura connu quelques bouleversements.

Les épisodes représentent alors cet esprit de changement et les difficultés qui en découlent. L’équipe créative dirigée par Angela Kang devait redonner un souffle à la série, mais certains évènements ont rendu la tâche plus compliquée et chaque bond temporel nous offrait autant un nouveau départ que de nombreuses frustrations face à une énième lente mise en place.

Cependant, l’arrivée d’Alpha et des Whisperers est peut-être la petite étincelle qui manquait définitivement à cette saison 9 de The Walking Dead et celle qui a pu redonner un peu d’espoir. S’ils ne forment pas le groupe à la pensée la plus cohérente, ils possèdent une idéologie qui les aide à se démarquer et, dans la peau de leur leader Alpha, Samantha Morton, a donné le ton très vite.

Elle fut habilement soutenue par Lydia, sa fille incarnée par Cassady McClincy, qui s’impose comme l’une des adolescentes/jeunes adultes les plus compétentes à avoir joué dans The Walking Dead. Une certaine fragilité ressort de sa prestation, avec une justesse qui a fait souvent défaut par le passé.

Face aux Whisperers, les scénaristes de The Walking Dead ont aussi eu l’intelligence de reconnecter avec les piliers de la série. De manière inéquitable, mais accrocheuse, Daryl, Carol et Michonne ont pris les devants, chacun à leur façon, pour donner aux évènements une dimension émotionnelle. Car, soyons réalistes, les nouveaux venus introduits à mi-parcours ne se sont pas plus démarqués que cela — à l’exception de Connie.

Dans tous les cas, l’opposition entre les communautés et les Whisperers aura su faire progresser cette saison dans la bonne direction. D’abord, car Alpha n’aime pas perdre son temps en discours inutile (nous éloignant bien de Negan) et ensuite, par un véritable passage à l’action représentant leur philosophie. Si les scénaristes ont par le passé trainé des pattes, cela ne pouvait pas être fait avec les Whisperers, au risque de les décrédibiliser.

Par conséquent, l’avant-dernier épisode est marqué par des morts que j’aimerais dire majeures, mais qui fait surtout descendre le compteur du nombre de survivants. Cela ne signifie pas que ne se trouvaient pas des gens qui comptaient dans la série, comme Tara et Enid, mais les deux femmes ont été mis trop souvent de côté pour qu’un véritable choc découle de leur perte.

Le séisme est plus causé par la mort d’Henry, le fils de Carol et Ezekiel. Cela a des répercussions sur le couple et l’adolescent est une sorte de symbole sur la séparation et la reconstruction. Des choses étaient cassées dans les communautés, des relations ont été brisées, mais c’est en apprenant à se connaitre et en s’entraidant que le monde peut être rebâti — et que l’on peut se défendre contre ses ennemis.

Cela nous mène dès lors à un season finale enneigé, pour la première fois dans The Walking Dead, qui est plus introspectif qu’évènementiel. Il gère le deuil, mais aussi la place de l’esprit communautaire et enfin, la rédemption à travers un Negan qui, après toute une saison, va finalement pouvoir occuper une nouvelle place dans la série.

On ne peut pas dire que la saison se termine sur un feu d’artifice, loin de là, et si la météo permet de donner le jour à des scènes intéressantes avec les zombies, il n’y a pas non plus de quoi s’émerveiller. L’ensemble est plus proche d’un épisode de mi-saison que d’un final, peut-être car tellement de pages ont dû être tournées au cours de cette saison avant. Dès lors, la saison s’achève sans cliffhanger majeur (il y en a un, mais qui ne va pas tenir en haleine 6 mois) et en suscitant à peine un sentiment de conclusion (les Whisperers reviendront).

On ne tient donc là pas le plus efficace des épisodes de fin de saison, mais qui représente inexorablement une saison qui était inscrite sous le signe du changement et qui a surtout dû surmonter plusieurs obstacles pour remettre la série sur les rails. Le travail a été en partie effectué, sans non plus redonner pleinement forme à un enthousiasme palpable. En gros, il revient à l’équipe de scénaristes de The Walking Dead de confirmer en saison 10 que la série a encore des choses à délivrer.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link