The Walking Dead – Welcome to the Tombs (3.16 – fin de saison)

The Walking Dead - Welcome to the Tombs (3.16 – fin de saison)

Rick et le groupe se préparent contre l’attaque du gouverneur qui quitte Woodbury en laissant Milton en compagnie d’Andrea.

Après avoir construit une grosse partie de la saison 3 de The Walking Dead sur le conflit entre le gouverneur et Rick, il apparaissait logique que celui se produise (enfin !) pour le dernier épisode. Cela va donc en partie avoir lieu, mais pas forcément sous la forme attendue et surtout, l’histoire ne prendra pas la direction la plus évidente qui soit.

Ainsi, l’attaque à la prison ne possède pas la tension qu’on aurait pu en espérer. Rick et Cie se révèle suffisamment organisé pour avoir une défense solide avant de passer à l’attaque. Seulement, cela ne se montrera pas particulièrement sanguinolent et on peut d’ailleurs noter que la série est étrangement sobre en la matière ici, alors qu’elle fut gore de façon plus que gratuite à plus d’une occasion au cours de la saison. Aucune scène haletante n’en ressort, au contraire, et au final, c’est plus la frustration qui émerge face à une absence totale de réelle confrontation.

Welcome to the Tombs a pour étrange vocation de faire ressortir une thématique presque oubliée, à savoir la reconstruction d’une vie dans un monde post-apocalyptique. Cela passe en grande partie par Carl, avec son père qui est confronté au fait que son fils a construit son propre code moral en fonction des évènements passés et que ceux-là ne sont pas en accord avec ce qu’il croit. C’est aussi la conséquence d’avoir passé son temps à se battre contre vivants et morts au lieu de tenter de rebâtir une existence. Les arguments de Carl sont irréfutables, reflet du monde dans lequel il grandit.

Le  gouverneur apparait alors comme celui qui empêche l’évolution, tandis qu’Andrea nous rappelle à plusieurs reprises qu’elle voulait juste sauver tout le monde. Il est alors dommage que, pour cela, il a fallu qu’elle en devienne stupide ou insupportable. Le personnage s’était trop perdu avec le temps pour véritablement toucher à ce stade – surtout après la perte de Merle. L’absence de développement est dommageable à tous les niveaux, ses échanges avec Milton ne pouvant avoir qu’une portée limitée face à ce que l’on sait de lui. Il en est de même des quelques minutes entre Andrea et Michonne qui reposent sur une relation qu’on a à peine entr’aperçu. Au fond, on peut généraliser cela à tout ce qui touche de près ou de loin Woodbury, la communauté ayant vécu dans l’ombre du gouverneur.

The Walking Dead s’offre alors une fin de saison non évènementielle. Si on peut d’une certaine façon souligner l’initiative scénaristique de ne pas avoir opté pour l’évidence, cela n’est pas pour autant satisfaisant. L’absence de réelle conclusion au plus gros enjeu y est pour beaucoup car il  difficile d’avoir la sensation que la saison se termine là. Pourtant, c’est bel et bien le cas et sur une note qui se veut plus optimiste qu’à l’accoutumée, ou au moins douce amère.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires