The West Wing : La séparation des pouvoirs (saison 5)

The West Wing : La séparation des pouvoirs (saison 5)

Après l’excellente quatrième saison, The West Wing est victime d’un grand bouleversement dans les coulisses. Aaron Sorkin, Thomas Schlamme et Kevin Falls quittent le show, laissant John Wells seul aux commandes. Il rassemble donc une nouvelle équipe et relance tant bien que mal la machine.

L’histoire débute alors en plein cœur de l’affaire du kidnapping de Zoey, ce qui a permis d’insuffler un sentiment de continuité qui retardera les effets des changements dans l’équipe créative. Malgré ça, cette storyline n’était pas la meilleure qui soit et sera rapidement expédiée pour que le business habituel de la Maison Blanche puisse reprendre le dessus. Du moins, c’était l’idée.

L’un des gros soucis du début de cette cinquième saison – qui s’étendra d’ailleurs durant toute la première mi-saison – est que la cohésion dans l’équipe du Président Bartlet part en lambeau. Les personnages semblent désormais évoluer chacun de leur côté, étant tous quelque peu perdus. C’est tout particulièrement visible avec Josh et Toby. Si le premier parvient à retrouver son dynamisme, le second restera marginalisé jusqu’au bout. Un effet renforcé par le fait que Will ne travaillera plus avec lui, mais pour le nouveau vice-président.

Gary Cole incarne ce dernier, « Bingo Bob » Russell, l’improbable démocrate qui est mis en place suite à des pressions exercées par des républicains, mais qui compte saisir l’opportunité pour devenir présidentiable. L’inévitable futur départ de Bartlet s’impose alors comme une thématique de plus en plus présente, aidant à esquisser ce qui sera le moteur narratif des prochaines saisons. Nous ne sommes cependant pas arrivé à ce point et l’idée est surtout que l’équipe du Président ressent la pression du temps qui s’installe progressivement. Des promesses électorales doivent être tenues avant qu’il ne soit trop tard pour pouvoir agir.

L’autre grande thématique de la saison est d’ailleurs là pour que les challenges à surmonter rencontrent une opposition tangible. En plus de renforcer la place des républicains dans la série, les scénaristes ne manquent pas une occasion pour nous parler de la séparation des pouvoirs, une des bases du fonctionnement du gouvernement américain qui pousse tout le monde à faire des compromis. Bien plus qu’auparavant, il est question de savoir quand plier l’échine et quand monter au créneau – tout particulièrement pour Josh.

Du point de vue de la vie privée des personnages, il sera question de s’intéresser à la famille Bartlet d’une manière plus frontale. On développe ainsi la pression ressentie par la première Dame et ses enfants, et les devoirs auxquels il est impossible d’échapper — un angle d’approche des plus pertinent. À côté de ça, Toby est un nouveau père, mais c’est un sujet à peine effleuré, tandis que la vie sentimentale de C.J. est explorée maladroitement durant la seconde mi-saison. En ce qui concerne Josh, après avoir offert une sortie peu gracieuse à Amy (Mary-Louise Parker), les scénaristes recommencent à aborder avec des pincettes sa relation avec Donna, ce qui est presque plus que dans les saisons précédentes.

Cette cinquième saison de The West Wing a une mauvaise réputation et cela est en partie mérité. C’est souvent le problème quand il y a autant de mouvements dans les coulisses d’un show dirigé par des personnalités aussi fortes. Wells devait affirmer son style et cela passa par une période de déconstruction un peu lourde. Après une demi-saison, on commence par contre à ressentir une énergie différente de ce que la série offrait auparavant, mais qui convainc. Dommage que le final soit un peu faible, car il y avait de quoi conclure sur une bonne note. En tout cas, The West Wing  finit par trouver une nouvelle voix et elle a, à ce stade, encore deux saisons pour en tirer le maximum – on en reparle donc bientôt.

Aller plus loin…

– Lire les bilans des précédentes saison.
– Se procurer The West Wing en DVD.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link