The Wire – Straight and True / Au grand jour (3.05)

The Wire - Straight and True / Au grand jour (3.05)
Johnny veut dissuader Bubbles de parler à Kima. Pour lui, ce n’est pas correct de faire cela. Bubbles essaie de lui expliquer qu’il n’y a pas de différence à dénoncer pour sortir de prison, et à le faire pour de l’argent. Johnny lui propose un plan, sur le coup : il menace un type sur une échelle, et l’autre vient à la rescousse. L’inconnu donne alors de l’argent. Quand Bubbles voit l’homme payer Johnny, il s’en va. En quoi, finalement, est-ce plus moral ?

« I had such fuckin’ hopes for us. » – McNulty

Mcnulty file toujours Stringer Bell, seulement cela ne le mène à rien. Il est soit sur un chantier, soit dans son magasin de photocopie. Alors, Jimmy décide de venir lui parler, et String lui propose un appartement.
De retour au bureau, il annonce à Freamon la situation. Ce dernier explique alors à Prez qu’arrivée à ce niveau-là, ils ne peuvent plus vraiment rien faire.
Stringer Bell est passé dans la catégorie au-dessus. En utilisant des affaires honnêtes, il blanchit l’argent. En ne se faisant pas voir auprès de ses dealers, personne ne peut le lier à cet univers. L’homme d’affaires à prit le dessus et a fait évoluer la partie à un tel niveau qu’il faut bien reconnaître que le jeu est quasi impossible à mener pour une police avec si peu de moyens. C’est déjà difficile avec beaucoup de moyens.

Pourtant, ils font finir par le relier enfin à l’univers de la drogue, et ce, grâce à Marlo. En effet, le jeune homme est toujours un problème, et il faut le résoudre.
Pour cela, Stringer Bell va lui proposer une place à sa table. Celle qu’il occupe avec tous les gros dealers du coin. String nous monte un syndicat. Tout le monde est gagnant, c’est une histoire d’argent. Ce que ne sait ni l’un ni l’autre, c’est que Kima file Marlo.
En l’absence de Barksdale, on peut donc constater que les affaires ont été menées différemment, et surtout, se sont révélées très productives. Stringer a son propre style, et on est plus proche d’une entreprise que d’un trafic de drogue. L’évolution est non négligeable. Seulement la situation ne va pas pouvoir rester ainsi.

En effet, Avon Barksdale sort de prison. Pour le moment, il s’agit simplement de profiter de la libération, mais que va-t-il se passer quand ce dernier va découvrir l’association ? Que va-t-il se passer quand il va avoir connaissance des changements ? Le duo Barksdale/Stringer Bell a toujours eu une étrange dynamique. Efficace, mais le niveau intellectuel, et leur conception du milieu est bien trop opposé. C’est assurément cela qui les rend tous deux intéressants, et aussi qui permet de voir naitre certaines situations.

En parallèle, le plan du Major Colvin prend forme, et il faut reconnaître que cela vaut le détour. Devant son échec, il veut se renseigner et connaître le nom de ceux qui dirigent ces coins de rue. Pour cela, il va devoir atterrir chez l’équipe de Daniels, les seuls qui ont de vrais dossiers sur les dealers de Baltimore. On apprend alors que Colvin est celui qui a formé McNulty. Cela explique un peu la persévérance qu’à Jimmy. Une fois les informations en main, il va réunir les chefs, c’est-à-dire, ceux qui commandent les petits soldats dans la rue, mais qui n’ont pas une position assez élevée pour parler. On va d’ailleurs y retrouver Bodie. Ils vont donc le faire, seulement la police va se retrouver a devoir aller cherche le client. Eh bien, ce dernier n’est pas au courant de ce qui se passe. Mais bon, le mot risque de circuler très vite. Maintenant que cela a réellement pris forme, on est impatient de voir ce qui va arriver quand la hiérarchie va l’apprendre.
Colvin est jusque-là une figure policière intéressante, et avec des ressources. Il apporte au sein de la série une nouvelle approche du monde de la drogue, et Hamsterdam est un peu la preuve que le milieu évolue comme il se doit, que quoiqu’il arrive, on vend et on achète, où que ce soit.

Milieu policier ou milieu de la drogue, les rouages du système fonctionnent comme il se doit selon les hommes. L’équipe de Daniels se rapproche de sa proie, encore fictive, la véritable n’intéressant vraiment personne. Colvin réussit à mettre en place son lieu de libre-échange. Des hommes donc, qui bousculent un peu les règles.
Du côté de la drogue, l’émergence de Marlo met en place un adversaire, et pourtant, on sent déjà venir le conflit entre Barksdale et Stringer Bell.
Ou que ce soit, il s’agit alors d’une question de perception et d’idées, chacun ayant son propre style.

Tags : The Wire moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link