The X-Files – Beyond The Sea / Le Message (1.12)

Scully doit faire le deuil de son père durant une enquête éprouvante dans laquelle un condamné à mort prétend communiquer avec les esprits. Il se propose alors d’aider Mulder à trouver les victimes d’un kidnapping, mais l’agent du FBI ne le croit pas.

Diffusion originale : 7 janvier 1994 / Fox

La tradition de la série veut que Mulder croit et que Scully non. Suite au décès de son père, Dana va avoir des visions de ce dernier et la tendance va s’inverser. Quand les deux agents se retrouvent face à Luther Lee Boggs, un condamné à mort qui prétend pouvoir les aider, Mulder doute, mais pas sa partenaire.

C’est là-dessus que tout l’épisode va reposer. Cette inversion des rôles qui s’inscrit dans une phase de deuil pour Scully, va pousser Spooky Mulder à se mettre en retrait et à laisser un tueur – joué par Brad Dourif – prendre sa place. Il va guider l’enquête de manière cryptique, l’épisode jouant sur l’idée qu’il pourrait être lui-même le commanditaire des enlèvements.

Ambiance paranoïaque au rendez-vous, et peut-être un peu trop, car tout s’appuie sur le doute, ce qui impose une certaine frustration qui ne partira pas, même quand on tend à nous faire croire que Boggs est bien ce qu’il dit.

Mulder: Dana. After all you’ve seen, after all the evidence, why can’t you believe?
Scully: I’m afraid. I’m afraid to believe.

Avec le scénario qui se base uniquement sur les interactions entre Scully et le tueur pour créer l’ambiance et le suspense, cet épisode va tenter d’apporter un petit plus dans le décryptage de la personnalité sceptique de Scully. Malheureusement, même si la partie avec son père se montre assez révélatrice, le contexte général annule les effets les plus probants d’une évolution qui n’aura donc pas lieu.

Si Beyond The Sea ne délivre pas tout ce qu’on aurait pu en attendre, les prestations de Brad Dourif et de Gillian Anderson compensent largement les quelques lacunes du scénario.