The X-Files: I Want to Believe/Régénération

The X-Files: I Want to Believe/Régénération

Alors que The X-Files s’est achevée en 2002, il a fallu attendre l’été 2008 pour avoir finalement le retour sur grand écran de Mulder (David Duchovny) et Scully (Gillian Anderson). Naturellement, on pouvait espérer beaucoup de choses de ce second opus cinématographique, mais il serait bien trop long de lister tout ce que cet I Want to Believe n’est pas parvenu à délivrer.

Parler de déception n’est pas exagérer, tout particulièrement quand il y avait là l’opportunité de rectifier le tir du series finale qui fut également loin de ce que l’on pouvait escompter à l’époque. Cela dit, il n’est pas question, contrairement au premier film, de plonger dans la conspiration qui éleva la série vers ses sommets ou même de replonger dans les thématiques les plus classiques du show. À la place, on nous sert une sorte de Monstre de la semaine qui n’en est pas vraiment un. Du moins, ce n’est pas très clair à ce niveau.

L’histoire débute avec le FBI qui offre un pardon à Mulder pour qu’il accepte de venir consulter sur une investigation concernant la disparition d’une membre du Bureau. Il doit en effet confronté un prétendu voyant (Billy Connolly) afin de savoir s’il est légitime ou s’il est connecté à toute l’affaire. De son côté, Scully qui exerce désormais dans une clinique doit prendre une décision importante pour un de ses patients et toute cette agitation la force à remettre en question certains de ses choix.

À partir de là, Mulder se contente de suivre les agents Whitney (Amanda Peet) et Drummy (Alvin « Xzibit » Joiner). Les évènements qui clôturèrent la série sont vaguement évoqués pour servir de rappel avant d’être oubliés. Idem pour le département des X-Files qui revient une fois ou deux dans une conversation sans que l’on nous explique s’il est toujours ouvert ou non. D’ailleurs, où en sont Doggett et Reyes ?

I Want to Believe ne néglige pas pour autant l’héritage de la série, mais il se focalise sur trop de choses qui ne le méritaient pas. Parler de religion a toujours été une façon d’offrir à Scully un angle pour mettre en perspective ses croyances à tous les niveaux, mais le sujet est abordé avec trop d’insistance. Idem pour la mise en avant du caractère obsessionnel de Mulder. Au final, cela ressemble surtout à une manière de détourner les personnages des thématiques majeures qui aurait pu être explorées.

À un certain degré, Chris Carter qui co-scénarise et réalise le film semblait chercher à ouvrir la voie pour une franchise pouvant plaire au plus grand nombre plus qu’à donner aux fans l’histoire qu’ils attendaient. On a donc le droit à une distanciation prononcée avec la série, cette dernière paraissant dès lors appartenir à un autre temps. Avoir des personnages dire ouvertement que tout cela est du passé envoi un message clair qui est plus que regrettable.

C’est d’autant plus vrai quand on voit le genre d’investigation qui est menée. L’ensemble ressemble à du sous-Silence des Agneaux avec une chute qui préfère miser sur des dérives scientifiques afin de réduire l’élément fantastique au maximum. Il reste alors la possible connexion psychique entre le prétendu médium et le criminel, et la conclusion n’offre pas une réponse précise à ce sujet.

Mulder et Scully s’alternent alors pour nous répéter le fameux « I Want to Believe », mais cela n’est pas suffisant pour faire de ce film du véritable The X-Files. Au lieu de ça, on a donc le droit à un ersatz fade et mal dégrossi dont le seul réel mérite est de donner à David Duchovny et Gillian Anderson l’opportunité de ramener à la vie les deux agents mythiques du FBI – et en plus, ils ne font plus parti du Bureau.

Même après plusieurs années, I Want to Believe reste la déception qu’il était à la sortie. Il faut dire que si ce n’est pas le long métrage que l’on voulait avoir pour clôturer la franchise, ce n’est pas non plus un très bon film. Cinématographiquement parlant, Chris Carter fait un travail peu mémorable, livrant à l’occasion un plan qui tire vraiment profit des décors ou qui met bien en valeur les acteurs, mais l’ensemble est relativement générique.

Après tout cela, la possibilité d’un troisième film laisse perplexe. D’une certaine façon, on attend toujours de voir une fin qui soit digne de ce qu’était The X-Files ; d’un autre côté, il est aussi possible d’avoir un autre ratage. En tout cas, c’est pour le moment là-dessus que l’on doit dire adieu à Mulder et Scully et cela fait un peu mal au cœur.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link