The X-Files - Lazarus (1.14)

Scully assiste son ancien collègue, Jack Willis, dans l’arrestation d’un coup de braqueurs de banque. Lors de l’arrestation, Willis et sa cible sont gravement blessés et meurent sur la table d’opération. Willis est quand même réanimé, mais il se révèle différent.

Diffusion originale : 4 février 1994 / Fox

Il y a quelque chose d’étrange avec les derniers épisodes chroniqués de cette première saison, c’est la qualité au niveau technique. En gros, ça a bien vieilli, que ce soit l’image, la réalisation, même la prise de son. Certes, ce n’est plus du matériel récent et il est possible qu’il y ait eu un travail de remasterisation effectué depuis la sortie de mon édition DVD, mais en attendant, comme les précédents épisodes, Lazarus souffre par moment d’un grave vieillissement qui tend à affecter la qualité générale.

Certes, pour compenser, on fermera les yeux là-dessus pour se concentrer sur l’histoire, mais encore une fois, ce n’est pas le moment le plus enthousiasmant de la saison pour ça aussi.

Lazarus parle d’une personne qui meurt en même temps qu’une autre et qui est ramenée à la vie. Ce n’est plus la même personne, vu que celui qui est mort a pris possession du corps. Le concept ici s’applique à un ex-partenaire/amant de Scully et au braqueur de banque qu’il poursuivait.

Dana se retrouve donc au cœur de l’histoire, devenant même otage de celui qu’elle croyait être son ami et qui se révèle donc être un criminel. Mais c’est un peu plus compliqué que ça, car au fond de lui, l’agent du FBI est toujours présent.

Dans tout ça, Mulder reste en retrait, exposant sa théorie au début avant d’être en charge de l’équipe qui cherche sa partenaire. On ne peut alors pas dire qu’il y ait beaucoup de place de faite pour l’approche traditionnelle des affaires non-classées. Ce changement de forme est tout de même bien utilisé et l’intrigue permet de s’intéresser un peu plus à Scully. Malheureusement, de ce côté-là, cela gagne difficilement en intérêt, mais l’effort est louable.

Bref, un épisode qui n’est pas transcendant, mais qui possède quand même ses points positifs notables. Dommage qu’au niveau technique il a tant vieilli.

N.d.A: On peut noter que c’est la première apparition de Callum Keith Rennie dans la série. Il reviendra par la suite dans d’autres rôles, un dans la saison 2 et un dans le dernier film.