Suite au visionnage de la vidéo d’une autopsie pratiquée sur un extra-terrestre, Mulder et Scully enquêtent pour découvrir ce qui se cache derrière les dernières images perturbantes de l’enregistrement. Ils suivent alors la piste d’un mystérieux wagon.

Scully : Believing’s the easy part, Mulder.  I just need more than you, I need proof.

Les critiques de la saison 3 de The X-Files sont de retour après une petite pause due à la rentrée. Le dernier épisode traité était le second de la saison et on reprend au neuvième. Entre temps, il y a eu une série de loners qui n’étaient pas tous intéressants. J’aime quand même particulièrement D.P.O. (3.03) et Clyde Bruckman’s Final Repose (3.04) qui sont toujours bons, en particulier le second.

En tout cas, la suite de la saison sera couverte avec plus de détails, parce qu’il y a quelques-uns de mes épisodes préférés, d’autres liés à la mythologie, et enfin, de l’incontournable, tout simplement.

Pour commencer, Nisei qui nous replonge dans la mythologie X-Files avec une affaire d’autopsie d’extra-terrestre et également avec un retour sur l’enlèvement de Scully.

D’ailleurs, si la storyline de Mulder possède le plus de potentiel grâce à sa dose de mystère et à ses nombreux rebondissements, celle de Scully n’est pas totalement en reste, optant pour une approche certes plus intime, mais jouant sur la partie la plus sombre de l’histoire de personnage. Il y a là du matériel à exploiter aussi bien pour développer l’aspect mythologique de la série que pour offrir à Scully l’occasion d’être étoffée.

Donc, tout commence par une autopsie qui parait douteuse. La référence faite à celle que FOX diffusa est assez bien trouvée, dans la mesure où cela fit énormément de bruit à l’époque et il aurait été dommage que la série ne profite pas ce filon. Ici, il y a un petit twist ajouté, car la fin de la vidéo laisse entrevoir l’intervention d’une équipe d’hommes armés.

Mulder et Scully remontent la piste et finiront par se retrouver pris au milieu d’un conflit diplomatique avec des japonais. Rien de mieux pour mettre les agents dans une position où ils devront une nouvelle fois jouer subtilement leurs cartes et probablement dépasser les limites qu’on leur impose. De ce côté-là, Mulder va se jeter la tête la première dans les problèmes et il se retrouve rapidement seul, une fois de plus.

Cette partie se compose alors d’une chasse aux indices contre-la-montre. Mulder rassemble les pièces d’un puzzle mêlant des scientifiques japonais extrémistes, un tueur possiblement à la solde du gouvernement, et un mystérieux colis en déplacement. Si tout ceci tient la route, c’est principalement grâce au retour du Sénateur Matheson qui, comme souvent auparavant, se révèle fiable. On peut apprécier sa valeur, même si son intervention revient à prendre des raccourcis, mais vu que tout le monde à l’air d’en savoir plus que Mulder, cela n’est pas vraiment dérangeant de le voir être poussé dans la bonne direction.

À côté, il y a donc Scully qui se retrouve en compagnie d’un groupe de femmes ayant été victimes d’enlèvement comme elle. Certaines la reconnaissent et cela devient angoissant. Quoi qu’il en soit, on va ici creuser un mystère qui aura des implications importantes pour la suite. L’enlèvement est un moment clé dans la vie du personnage et le début de révélations que l’on obtient ici nous pousse dans une direction qui n’était pas envisagée auparavant, car tout avait été fait pour suggérer la responsabilité des extraterrestres. Ce n’est désormais plus vraiment le cas.

Nisei n’étant que la première partie de l’histoire, on a avant tout de la mise en place, mais les premières découvertes et le nombre de personnes impliquées apportent à cet épisode qui commençait de manière plutôt cavalière, ce qu’il fallait pour rapidement devenir captivant. La dose de mystère s’accompagnant de petits éclaircissements, il est assez facile d’adhérer, surtout avec la perspective d’en avoir plus dans la suite.

La prochaine fois, 731 ou Monstre d’utilité publique – suite et fin.

N.d.A. : L’agent Pendrell fait dans cet épisode sa première apparition.