The X-Files : Une catastrophe évitable (11.01)

Il ne fait aucun doute que The X-Files ne serait jamais devenue ce qu’elle est aujourd’hui sans sa mythologie. Néanmoins, avec les années, cette dernière fut plus une source de problèmes qu’un réel plaisir à suivre.

La saison 10 nous a d’ailleurs tristement illustré ce fait avec Chris Carter qui tente désespérément de proposer une histoire qui continue toute cette fameuse mythologie tout en y ajoutant un discours pseudo politique. Heureusement, quelques épisodes indépendants nous avaient rappelé pourquoi The X-Files était une bonne série au point de départ.

La saison 11 n’est clairement pas en route pour rectifier le tir en ce qui concerne la mythologie. Ce season premiere est d’ailleurs catastrophique dans le registre. Il ressemble à une tentative désespérée pour réécrire l’histoire afin de l’aider à continuer.

Cela débute avec un monologue de l’Homme à la Cigarette et cela se poursuit à l’aide de visions qui sont là pour faire marche arrière et effacer les évènements qui ont conclu la saison 10. L’idée étant de reculer pour mieux rebondir ou, pour être honnête, pour mieux recommencer à livrer des enquêtes à la semaine dans le contexte familier de la série.

Chris Carter a visiblement réalisé que son plan initial allait trop bouleverser le show, que The X-Files se devait de revenir à son statu quo. Il décide alors de nous noyer dans un trop-plein de dialogues expliquant à peine ce qu’il fait, mais affirmant tout de même que Mulder et Scully avaient plus d’un ennemi.

Nous voici donc avec Scully sur un lit d’hôpital à cause de révélations qui lui sont venues à coup de visions et Mulder qui court après l’Homme à la Cigarette. Jeffrey Spender fait deux brèves apparitions, on nous sert une relecture d’évènements passés pour mieux coller au nouveau narratif et, dès qu’il y a trente secondes de calme, une voix off essaie d’assembler les morceaux avec des réflexions qui sonnent creux.

Concrètement, The X-Files revient avec ce qu’elle a de pire à offrir, le produit d’un scénariste qui tente désespérément de prouver qu’il est encore pertinent. Heureusement, on sait qu’il n’y a que deux épisodes de ce type cette saison et que ce qu’il y a au milieu sera certainement plus du calibre de ce que l’on espère vraiment avoir de la série.

En attendant, ce season premiere rappelle bien que Chris Carter n’est plus l’homme de la situation. Sa mythologie est ce qui a enterré The X-Files lors de sa première itération et ce n’est clairement pas ce qui lui permettra de justifier son existence dorénavant.

Ce retour frôle la catastrophe et l’on ne peut à présent qu’espérer que le season finale fera un travail plus convaincant pour exploiter cette mythologie anémique. En attendant, on aura donc le droit de retrouver la formule du monstre de la semaine avec des épisodes signés par certains de meilleurs scénaristes de la série, ce qui est une perspective séduisante après la débâcle que fut ce season premiere.

The X-Files – L’intégrale des 10 saisons [Édition Limitée]
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires