The X-Files – Shadows / L’ombre de la mort (1.05)

Mulder et Scully sont appelés sur une affaire de mort mystérieuse. Rapidement remerciés, ils décident d’enquêter de leur côté et se retrouve sur la piste de Lauren Kyte, une secrétaire,  et de son patron présumé mort.

Diffusion originale : 22 octobre 1993 / Fox

Mulder: Do you know how difficult it is to fake your own death? Only one man has pulled it off, Elvis.

Comme pour beaucoup de formula show, le point de départ de l’intrigue n’est pas forcément le plus facile à rendre crédible. Certaines séries préfèrent faire comme si de rien n’était et balancer le plus rapidement les fondements de leur histoire sans s’éterniser sur la façon dont tout ça à débuter. The X-Files, vu son sujet, est propice aux raccourcis, comme on a pu déjà le constater. En gros, on ne cherche pas à détailler comment Mulder tombe sur une affaire, il le fait, c’est tout.

Dans le cas de l’épisode qui nous intéresse aujourd’hui, le commencement est flou, mais aura largement le mérite d’être utile par la suite, car en plus d’une affaire de fantôme vengeur qui restera irrésolue, nous avons une enquête gouvernementale en cours qui est liée au terrorisme. Cela nous rappellera qu’avant le Patriot Act, le travail des scénaristes de séries était plus compliqué, car il fallait que les agents enquêtent et obtiennent des preuves pour agir.

Tout cela trouvera donc sa place et nous aurons au final deux storylines qui se rejoindront et aucune qui ne sera vraiment étoffée. C’est un peu dommage, car cet épisode prend le parti intéressant de ne pas plonger Mulder à fond dans le paranormal, le laissant étudier ses hypothèses à distance, tandis que nous suivons Lauren Kyte vivre sous pression.

Résultat, les agents du FBI finissent par paraitre un peu trop en retrait par rapport à l’avancement de l’affaire. Ils suivent de moyennement loin, mais n’arriveront jamais à rattraper le train en route. C’est certainement pour cela qu’il n’y a pas de conclusion solide à l’investigation. Certes, les  « méchants » seront pris, mais la partie sur le fantôme n’aura tout bonnement aucune explication, juste quelques suppositions, et encore.

Shadows n’est clairement pas l’épisode le plus marquant de ce début de saison. J’en avais d’ailleurs oublié l’existence, même si dès les premières images j’ai réussi à le replacer – j’ai déjà trop de visionnage de la série à mon actif. Il y avait pourtant de quoi mettre Mulder en feu avec tous ces évènements surnaturels. Mais non.