The Young Pope : Entre décadence et spiritualité

Peu de grands cinéastes se sont réellement penchés sur l’écriture d’une série télévisée. Bien souvent, leurs implications se limitent à la mise en scène des deux premiers épisodes et un statut de producteur. Mais parfois, des réalisateurs de renom s’impliquent pleinement, c’est le cas de David Lynch avec Twin Peaks, mais aussi plus récemment Woody Allen avec Crisis In Six Scenes et Paolo Sorrentino avec The Young Pope.

Le réalisateur italien qui accumule les récompenses les plus prestigieuses va, tout au long des 10 épisodes qui composent cette première saison, s’efforcer de capter les contraintes inhérentes à la diffusion télévisuelle tout en gardant les spécificités de son cinéma.

Tout débute avec les premières heures de Pie XIII, né Lenny Belardo. Cet homme doté une personnalité complexe devient le plus jeune pape de l’Histoire, mais surtout le plus incontrôlable. Sa vision archaïque conduit son plus proche entourage à douter de sa capacité à diriger l’Église.

The Young Pope se présente avant tout comme une série visuelle. Sorrentino accorde toujours énormément d’importance à l’esthétisme de ses films, il aime travailler ses cadres, mais aussi la lumière pour mieux imposer des images qui marquent. Lui dont on définit la mise en scène comme étant baroque ne pouvait trouver un terrain plus prolifique que celui du Vatican. Dans une cité où la religion dirige tout, le cinéaste italien ne se refuse rien. En effet, il veille à travailler l’image et le son comme peu le font. C’est ainsi que Pie XIII s’habille sur la musique de LMFAO I’m Sexy And I Know It, donnant l’une des scènes les plus culte de cette première saison et surtout imposant le ton Sorrentino.

Au fil des épisodes, c’est un Vatican tout en dualité qui nous est présenté. Celui où le religieux et le dernier iPhone se côtoient. Une cité qui, sous ses airs spirituels, est le théâtre des grandes tentations de l’âme humaine qui aime se perdre dans l’alcool, le sexe ou le pouvoir. C’est ainsi que le réalisateur noue des intrigues autour de la manipulation et du chantage, très loin de l’image de la sainteté. Il s’amuse même à décimer quelques moments d’humour, souvent dû à des situations saugrenues comme lorsque sœur Mary porte un T-shirt ayant pour inscription « I’m a virgin, but it’s an old T-shirt. »

Pour autant, The Young Pope est indéniablement une série sur la spiritualité. De nombreux questionnements assaillent le jeune pape, sa croyance en Dieu, ses origines, sa vision de l’Église. En cela, Jude Law apporte toute son ambiguïté, sous la beauté de ses traits se cache un homme rigide, l’âme d’un dictateur qui ne cède rien. À ceux qui veulent que le pape soit un produit de consommation il répond farouchement non, à ceux qui veulent le voir en chair et en os il répond sans hésitation non. Son intransigeance donne lieu à des relations tendues avec le cardinal Voeillo, son secrétaire d’État qui, dans l’ombre, cherche à déstabiliser ce jeune souverain, mais aussi avec Sofia, campée par Cecile de France, experte en communication du Vatican, ou même avec le personnage incarné par Diane Keaton, sœur Mary, celle qu’il considère comme sa seconde mère.

Mais finalement, pour apprécier The Young Pope, il faut en apprécier son audace. Elle est bien sûr visuelle, mais surtout narrative. Paolo Sorrentino est un réalisateur qui possède un rythme très spécifique, il aime à parler du quotidien, souvent ennuyeux. Alors foncièrement, la série souffre par moment de cette volonté de non-rythme. Aussi fascinante qu’elle soit, elle peut dérouter les novices de son style. Elle demeure pourtant une des grandes séries de cette année 2016, peut-être parce qu’au fond elle ose casser quelques codes du modèle sériel.

The Young Pope a été renouvelée pour une saison 2.

The Young Pope
List Price: EUR 25,07
Price: EUR 18,99
You Save: EUR 6,08
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires