Transparent : incertitudes familiales (pilote)

13 Fév 2014 à 10:00

Transparent : incertitudes familiales (pilote)

Quand leur père les convie à un repas pour leur faire une mystérieuse annonce, Ali, Josh et Sarah commencent à soupçonner que cela pourrait être grave. Mort a en effet une nouvelle importante à révéler à ses enfants et il n’est pas prêt à le faire.

À côté des drames Bosch et The After, Amazon propose, dans sa seconde fournée de pilotes, trois nouvelles comédies. L’une d’elles est donc Transparent qui a été scénarisée et réalisée par Jill Soloway qui avait déjà laissé son empreinte sur Six Feet Under et United States of Tara. Elle revient ainsi vers la télévision après s’être tournée l’année dernière vers le cinéma indépendant avec Afternoon Delight.

Ce nouveau show se présente comme étant une dramédie se centrant sur une famille dysfonctionnelle. On rencontre alors Mort, le père avec un secret à révéler à ses enfants. Pour l’occasion, il organise un repas qui tournera court, étant donné qu’Ali, Josh et Sarah sont relativement égocentriques et ne sont pas dans une bonne disposition pour entendre quoi que ce soit.

Le fameux secret nous est tout de même dévoilé avant la fin, mais l’intérêt principal de Transparent se trouve indéniablement ailleurs pour le moment. C’est clairement son approche artistique qui donne à ce pilote une sensibilité particulière et qui rend ce projet différent du reste.

Durant son passage au cinéma, Jill Soloway a visiblement développé un style qu’elle désire transposer à la télévision. Son penchant pour l’indé à tendance mumblecore prend le dessus et tend à étouffer un peu le reste. Néanmoins, si on n’est pas trop familier avec ce genre, il est probable que ce premier épisode de Transparent demande quelques minutes d’adaptation.

Quoi qu’il en soit, l’histoire privilégie une certaine dose d’authenticité qui pose rapidement une ambiance qui n’est pas dénuée d’intérêt. Le casting devient alors l’élément clé, surtout que les différents protagonistes ne sont pas forcément les plus accessibles qui soient dans un premier temps. Entre névroses diverses et narcissisme rampant, on peut dire que, dans leurs rôles respectifs, Jeffrey Tambor et Gaby Hoffmann font sortir leurs personnages du lot sans tarder et permettent à l’ensemble de trouver une forme de consistance qui est prometteuse. Du moins, dans le cas où on parvient à être séduit par l’ambiance générale qui se montre occasionnellement un peu trop froide, créant une distance qui pourrait devenir limitative.

Au final, Transparent a le mérite d’essayer de s’affirmer dans un premier temps avec une approche artistique particulière. Ce pilote est en tout cas bien écrit et est joliment mis en scène. Cela dit, l’ensemble apparait par moment un peu creux et poussif, la forme ayant tendance à étouffer le fond, ce qui pourrait devenir irritant sur la durée si la série était commandée.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link