Mardi Gras est enfin là. Albert est toujours en prison, ce qui force Delmond à rester. Sonny décide de faire la fête sans Annie. Cette dernière tombera alors sur Davis. Creighton ne va pas apprécier la journée comme il aurait dû.

On nous parle de ce carnaval depuis le départ, depuis le moment où Big Chief a décidé que rien n’empêcherait sa tribu d’y être. C’était sans compter sur la police qui va faire de lui un exemple en le laissant derrière les barreaux.

Ce sera donc sans lui, mais cela donnera l’opportunité à Delmond de reconnecter avec la ville et de la voir un peu plus avec l’œil de son père. À sa grande surprise, il passera un excellent Mardi Gras.

On ne peut pas en dire autant de Creighton. Comme Albert ou Davis, il n’a de cesse de parler de la Nouvelle-Orléans qu’il aime tant. Malheureusement pour lui, les choses ont changé. Certes, cela fait désormais 6 mois que c’est ainsi, mais il ne réalise que maintenant que non seulement la Nouvelle-Orléans n’est plus ce qu’elle était, mais en plus, elle ne le redeviendra jamais. La ville a été blessée, elle se relève doucement, mais une partie a disparu pour toujours et, même si elle est remplacée, c’est trop tard.

Son problème est probablement qu’il idéalise ce qu’était la ville avant, il vit dans un passé qui parait dater de bien avant le passage de Katrina, mais maintenant qu’il est face aux ruines, il est obliger de revenir à la réalité. Ses souvenirs teintés d’une douce nostalgie ne sont que ça et si cela le déprime, Toni, elle, ne va pas supporter la situation encore bien longtemps. Le couple semble se scinder parce que Creighton s’est beaucoup trop écouté parler et qu’il a mélangé ses priorités. Sa maison a peut-être été épargnée par l’ouragan, mais lui, il est déboussolé et ne retrouve plus ses repères.

À côté de ça, il est agréable de voir que, pour beaucoup, la vie a continué et qu’un semblant de normalité retrouve sa place. Pour Janette, par exemple, ou pour Antoine qui parait moins tracassé par les soucis financiers.

Il y a également LaDonna qui, elle, commence enfin à faire son deuil. Elle n’a pas encore annoncé la mort de son frère au reste de la famille, mais garder ça sous silence pourrait bien lui avoir donné le temps nécessaire pour accepter ce qui s’est passé.

Pour terminer, dans un tout autre registre, nous avons toujours Sonny et Annie. Pour le carnaval, il a décidé qu’il n’en avait rien à faire d’elle. Il est donc aussi charmant que d’habitude et on se demande une fois de plus ce qu’elle fait encore là. Annie ne se démonte pas pour autant et part faire la fête de son côté, se retrouvant par hasard avec Davis. Ils vont passer Mardi Gras ensemble et le duo forme alors un couple qui sonne étrangement juste. On peut dès lors espérer qu’avoir été heureuse toute la journée a aidé Annie à réaliser que Sonny la bloque. Tout le monde lui dit depuis le départ, il serait temps pour elle d’ouvrir les yeux.

Quoi qu’il en soit, cette journée de festivités nous a permis d’avoir un épisode assez jovial qui délivre, comme toujours, sa dose de bonne musique en explorant la culture de la ville. L’occasion est saisie pour faire un peu le point sur tous les personnages que l’on suit et, à deux doigts de la fin de la saison, cela offre une perspective intéressante sur les 3 mois d’histoires que nous avons suivis.