True Blood : La fatigante chasse aux vampires (saison 6)

True Blood - Saison 6

Le gouverneur Burrell déclare la guerre aux vampires alors que Bill revient à la vie, habité par la Déesse Lilith. Sookie et Jason sont traqués par Warlow, celui qui tua leurs parents. Sam tente de protéger la fille de Luna de son pack.

Après la débandade que fut la fin de la saison 5, Alan Ball quitte True Blood et c’est désormais Brian Bruckner qui officie en tant que showrunner. Sa mission était de transformer une situation qui semblait sans solution pour relancer la série dans une nouvelle direction.

Nous avons donc Bill qui, le temps d’un épisode, se présente comme une incommensurable menace. Il serait devenu une sorte de Dieu, selon ses dires. Il est avant tout une distraction qui finira par s’imposer comme étant surtout un accessoire scénaristique pour désamorcer des storylines en fin de vie. Le pauvre Bill Compton ne semble jamais s’en sortir avec le bon rôle dans l’histoire, et cela ne change pas vraiment ici. Au moins, il trouve le moyen de traverser cette saison 6 sans trop de dommages, ce qui n’est pas spécialement le cas pour tout le monde.

Le souci principal est que rien n’avance réellement durant la majorité des épisodes. Ce n’est pas qu’il ne se passe rien – mais presque. Le problème est que la construction narrative est catastrophique. On jongle entre les intrigues à un rythme qui les empêche de prendre pleinement corps. On saute d’un retournement de situation à un autre et on s’arrête sur des cliffhangers sans saveur.

Cela n’aide donc pas Sam et Alcide à faire quoi que ce soit de pertinent. Ils sont tous les deux coincés dans la pire histoire qui soit. Ils s’affrontent pour récupérer la fille de Luna pour des raisons d’honneur qui sont finalement oubliées quand les scénaristes ont surement réalisé que leurs personnages n’étaient pas censés être à ce point-là stupides. Ce fut long, mais sans conséquence ou presque, puisque Sam en ressort avec un nouvel intérêt romantique.

Dans tout ça, Sookie a des problèmes avec un homme, une fois de plus. Celui-ci est le fameux Warlow. Comme pour Bill, bien qu’il était introduit comme une menace, il est réduit à n’être qu’un de plus sur la longue liste des conquêtes catastrophiques de Sookie. Elle a ce pouvoir sur les hommes, et c’est une horreur d’un point de vue narratif. L’histoire de Warlow était présentée comme épique avec une saison entière pour préparer son arrivée. Au final, ce n’était qu’un mauvais détour et un nouveau lot de souvenirs plus que périssables.

Heureusement, Jason et Eric seront là pour sauver la saison du pire, ou presque. Ils sont les seuls à s’investir pleinement dans l’intrigue du gouverneur. Comme pour les autres, le rythme anémique de la narration est un frein sérieux, mais ils ne manquent jamais une opportunité pour tirer leur épingle du jeu. Jason aidera même Sarah Newlin à faire son retour tonitruant, Anna Camp surpasse d’ailleurs Ryan Kwanten en affichant un talent inattendu pour transformer en or le grand n’importe quoi qu’on lui sert.

Dommage qu’elle s’affirme comme étant l’exception. Il faut dire que les autres réguliers sont tellement embourbés dans des intrigues qui s’étendent depuis plus d’une saison qu’ils paraissent presque tous à bout. Andy Bellefleur garde la tête haute avec ses bébés fées, mais cela perd rapidement de sa saveur ; le pauvre Terry est la victime de scénaristes à court d’idées qui choisissent des raccourcis pour créer du drama ; Jessica, Pam et Tara ne reçoivent que des miettes d’histoires qu’elles arrivent rarement à rendre notables ; et Lafayette ne sert à rien – ce qui fait qu’il s’en sort finalement correctement.

Il est un peu difficile d’être réellement exhaustif pour faire le point sur l’étendue de la catastrophe que fut cette saison 6. Pratiquement rien n’a tourné de manière satisfaisante, les personnages étant simplement vidés de leur substance pour être réduits à n’être que des pions que l’on déplace sans conviction pour tenter de fournir un peu de tension. À ce stade, True Blood parait n’avoir véritablement plus rien à dire. Ce n’est pas nouveau, mais cette dernière fournée d’épisodes le confirme de façon dramatique. Heureusement, la saison 7 sera la dernière.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link