Sookie a trouvé le corps de Dawn, et Jason arrive juste après, suivi de la voisine. La police suspecte une nouvelle fois Jason, alors que sa grand-mère demande à Sookie d’écouter les pensées d’autrui pour l’innocenter. Elle va alors découvrir que Dawn et Maudette ont fréquenté un bar de vampires et demander à Bill de l’y accompagner.

Nous voici devant un épisode assez attendu par les fans du livre, vu qu’il s’agit du premier (mais pas du dernier) où nous mettons les pieds à Fangtasia, bar de vampires de Shreveport. C’est ainsi que le spectateur rencontre Longshadow, Pam et surtout Eric. Assez théâtral dans sa mise en scène, cela fait quand même son effet, mais malheureusement, notre petit séjour au bar se révèle de bien trop courte durée. Dans le temps imparti, on essaie de bien faire comprendre les relations hiérarchiques, soit Eric supérieur à nos autres amis vampires présents, maitre des lieux, et de bien plus. Alexander Skarsgård (vu récemment dans Generation Kill) a bien cerné l’essence du personnage, comme on dit, et réussit presque à retranscrire la personnalité du vampire charismatique, son temps de présence empêchant d’aller au-delà.

Encore une fois, nous avons donc l’occasion d’explorer le monde des vampires, mais ce qui est bien plus plaisant finalement, est de découvrir la véritable personnalité de Bill, qui, par moment, est laissé de côté. Comme pour rappeler au spectateur, et à Sookie, qu’il est un vampire. Nous le voyons donc utiliser sa capacité à manipuler les vivants et leur faire faire ce qu’il veut, et c’est efficace.

Dans une veine moins sérieuse, pour lâcher la pression, Jason et les ennuis. Ce type est un aimant à problèmes, il les attire à longueur de temps. Il se fait arrêter par la police, suspecté d’avoir tué Dawn. Dans un moment de panique, digne de Jason, il réalise qu’il a le sang de vampires acheté à Lafayette, et le boit dans son intégralité. Il se retrouve avec une érection sans fin, et il ne sait pas quoi faire pour mettre un terme aux effets. Alors, si c’est moins lassant que les histoires de Jason du précédent épisode, pour le moment, dans mon cas, cela ne sert pas encore la cause du personnage, que j’aimerais voir évoluer sur un plan autre que sexuel. Tara permet presque d’apporter cette touche là, sa présence offrant un peu de réalisme (si on peut utiliser ce mot !), et une vision moins bestiale du personnage de Jason, plus proche du morceau de viande, jusqu’à l’heure actuelle, que de l’être humain, vu que toutes ses actions ont pour le moment été orientées autour du sexe.

L’épisode ne s’achève pas réellement sur un cliffhanger, mais sur Sam, qui va chez Dawn, renifler les draps de la demoiselle. Je ne m’arrête pas sur cela, la lecture du livre faussant certainement mon opinion de la scène, et pour ceux qui n’ont pas encore mis le doigt sur le fin mot de l’histoire en ce qui concerne Sam, on ne va pas gâcher la surprise. C’est quand même un peu étrange, il faut bien le dire, mais cela sera assurément compréhensible par la suite.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire