Eric arrête le loup-garou qui attaque Sookie. Cette dernière arrive à entendre ses pensées et est décidée à suivre la seule piste qu’elle a. Un autre loup-garou, Alcide, arrive pour l’aider. Bill décide d’accepter l’offre du roi.

Après deux épisodes bien chargés, les choses se calment un peu, dans le sens où cela se disperse de plus en plus, rendant les avancées plus difficiles.

Le début est dédié à Sookie et Eric qui sont face à un loup-garou plutôt hargneux. Ce dernier délivrera involontairement la piste qui enverra Sookie de nouveau loin de Bon Temps. Cela devient une habitude et, une fois de plus, on sent venir la séparation. D’un côté, nous allons suivre les histoires de vampires et de l’autre, les habitants de Bon Temps vont continuer à se mettre dans les ennuis. La différence est que ce coup-ci, même à Bon Temps les vampires sont bien impliqués. Enfin, surtout le mystérieux Franklin.

Ce dernier va tenter d’utiliser Tara avant de se tourner vers Jessica. C’est lui qui s’est débarrassé du corps que la jeune vampire s’apprêtait à découper et ce n’est pas vraiment une surprise. Le fait est que, pour le moment, on ne sait pas trop ce que ce Franklin cherche à obtenir, mais il apporte clairement des problèmes et Tara va encore être la victime collatérale de toutes les affaires dangereuses de Sookie.

À côté de ça, nous avons Sam et sa famille. La réunion parait se transformer en un petit problème, car ses parents et son frère sont une source d’ennuis en devenir. Ils ont vu comment il avait réussi, maintenant, il va avoir du mal à se débarrasser d’eux. Il doit commencer à regretter de les avoir retrouvés. D’ailleurs, pourquoi a-t-il fait ça ? Les retrouvailles ne lui ont pas véritablement apporté de réponses, à part savoir que sa capacité à changer de forme vient de sa mère.

Pour finir avec Bon Temps, nous avons du remous dans les forces de police avec le shérif Dearborne qui nous fait une sortie inattendue, mais toujours dans le ton – comprendre tragicomique. Jason, lui, a encore ses problèmes et son soudain rêve de devenir policier s’envole aussi rapidement qu’il est venu. Il a des choses à résoudre avant de pouvoir de nouveau avancer.

Tout ceci occupe, mais ce qui est intéressant se trouve du côté de Bill. Une fois de plus, on va explorer son passé. Cette fois, on découvre la mort de son fils et sa dernière rencontre avec sa femme. L’intérêt de ses flashbacks sera surtout de placer Lorena à source des malheurs de Bill. Celle-ci a fait un retour en force, en particulier quand on voit comment on l’avait quitté en saison 2. En utilisant le roi, elle pensait pouvoir avoir tout ce qu’elle voulait, mais Bill va jouer le jeu et les évènements vont prendre une tournure légèrement différente de ce qu’elle escomptait, emmenant cette storyline, par la même occasion, dans une direction intéressante.

Dans tout ça, Sookie a encore sa place, trouvant un allié loup-garou nommé Alcide. Il a été présenté comme étant un joueur majeur de cette troisième saison et son entrée se fait avec des bagages servant à explorer encore plus la société des loups-garous. Les affaires de cœur d’Alcide annoncent quelques détours qui éloigneront probablement un peu plus longtemps Sookie de Bill.

Quoi qu’il en soit, cet épisode possède ses moments intéressants et ses avancées qui le sont tout autant, mais tout n’est pas réellement de cet ordre-là. De plus, trop de personnages manquent d’orientation, ce qui fait que Bill et Sookie restent ce qu’il y a de plus solide dans ce début de saison. Vu le nombre croissant de protagonistes, il serait bien que cela se disperse un peu moins que durant la saison précédente.