True Blood - Timebomb (2.08)

La captivité de Sookie prend un tournant inattendu quand Eric fait son apparition. À Bon Temps, Sam se retrouve accusé de meurtre, malgré les protestations d’Andy qui passe de plus en plus pour un fou. Hoy et Jessica passent aux choses sérieuses. Tara et Eggs dévorent un repas préparé spécialement pour eux, par Maryann.

Après un épisode franchement creux, on remonte la pente avec ce Timebomb, qui commence par faire une chose on ne peut plus plaisante : mettre un terme à une grande partie de l’aventure Fellowship of The Sun, avec, à la clé, le retour du bon vieux Jason !

Ainsi, Eric va venir aider Sookie, laissant Bill avec sa maker. Sur place, les choses vont prendre une tournure particulière, car Godric ne souhaite pas particulièrement quitter les lieux. Le très ancien vampire possède un calme et une certaine « sagesse » qui n’est pas souvent représenté parmi son espèce, en tout cas, dans ceux qu’on fréquente. Il est d’ailleurs assez amusant de voir le comportement d’Eric quand il est auprès de lui – de même quand il nous lâche son accent et son sourire pour tenter de duper Steve et ses hommes ! La situation ne vire pas comme prévu, je vous passe les multiples rebondissements, pour en arriver à la conclusion de cette intrigue – du moins, cela y ressemble : on s’en va sans massacre (merci Godric) et Jason a retrouvé le peu de réflexion qu’il possède. Ouf !

C’est alors une petite soirée qui s’ensuite, avec des vampires et quelques humains (Sookie et Jason), où les discussions se croisent pour confronter les protagonistes : Eric et Bill, Bill et Jason, Bill et Sookie, Eric et Godric… Enfin, vous voyez l’idée ! Lorena vient aussi jouer les troubles fêtes, mais c’est de courte durée. Cette scène donne l’occasion de montrer une Sookie plus attaquante que défensive, ce qui change des habitudes et fait plaisir à voir.

Pendant ce temps-là, à Bon Temps… Sam retrouve le corps de Daphne, et la police le soupçonne d’être responsable des morts. En prison, il retrouve quelques autres habitants du coin. Fin de l’histoire pour notre petit toutou préféré, qui est un peu désabusé par la situation. Il faut dire que la seule personne qui voit encore clair dans le coin, c’est Andy, et dans le genre, on peut trouver plus crédible.

Enfin, comme souvent, tout le monde se fout un peu de ce qui arrive à ses amis, et préfère vaquer à ses occupations. C’est ainsi que Tara n’appelle jamais Sookie, et ne parle quasiment plus à Sam, n’ayant dieu que pour son beau Eggs, qui trouve bien le moyen de nous enlever son tee-shirt. Quelle idée d’en avoir enfilé un, ce n’est pas vraiment dans ses habitudes ! Les deux, sous l’effet de la nourriture de Maryann, se mettent à se taper dessus, puis à faire l’amour…. Les plans de Maryann sont toujours aussi impénétrables, difficile de ne pas douter de la finalité de tout cela.

Aussi de retour à Bon Temps, c’est Jessica et Hoyt, interrompu dans leur galipette par papa Bill, qui les  a renvoyés à Bon Temps, où ils reprennent où ils se sont arrêtés. La pauvre Jessica n’a pas de bol. En plus d’être dérangé, ils se trouvent qu’elle est destinée à être vierge jusqu’à la fin de sa vie, due à la guérison vampirique. L’arnaque, je ne vous dis pas ! Elle a dû mal à digérer l’information.

L’épisode se clôture sur un cliffhanger (on a l’habitude) plus efficace que les derniers qui nous ont été servis, avec Luke venant à la petite party vampirique pour jouer les troubles fêtes, avec la volonté de tout faire exploser.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire