Bill transforme une jeune femme en vampire, comme demandé par le Magister. Tara est arrêtée et se retrouve en prison. Lafayette est déçue par les propos tenus par le sénateur qu’il côtoie, alors que Jason fait de nouveau face à la loi. Sookie enquête sur les flashs de pensée qu’elle a eu, quand elle s’est faite agressée.

C’est l’avant-dernier épisode et le tueur de Bon Temps est à notre porte. Il est difficile pour moi de me placer du point de vue du non-lecteur là-dessus, sachant qui c’est depuis le premier épisode, mais avant la fin, il me semble qu’il est plus qu’évident ici de savoir qui il s’agit. À tel point que la fin, où l’on nous révèle indirectement son identité, ne fait pas vraiment son effet. Il y a eu des cliffhangers de plus grande intensité durant la saison.

Avant d’en arriver là, il va se passer des choses plus ou moins intéressantes. D’abord avec Bill, un vampire qui n’occupe décidément pas assez de temps à l’antenne. Stephen Moyer est à chaque fois excellent, qu’il soit en train de s’apitoyer, de se plaindre ou de vouloir terroriser quelqu’un, seulement Bill est scénaristiquement trop en retrait. C’est dommage, surtout quand on songe au peu de place qu’il occupe dans certains tomes, on peut penser qu’il y a peu de chance que son temps d’antenne augmente. Ce serait quand même bien. Bill transforme donc Jessica en vampire, et c’est comme se retrouver avec une gamine à Noel, à qui ont interdit d’ouvrir les cadeaux. Il va alors voir Eric pour lui demander son aide. Ce dernier rigole doucement, et Bill va même lui faire l’affront de commencer une menace. Il ne va pas aller jusqu’au bout, se rappelant la hiérarchie. Ici, d’ailleurs, on sent plus dans quelques dialogues une mise en place pour la suite, quand Bill devra payer sa dette à Eric, et à mon avis, cela va devoir passer par ramener Sookie au Fangtasia pour que la demoiselle aide le viking.

En attendant, le retour à Bon Temps pour Bill n’est pas aussi doux et agréable, car il surprend Sam et Sookie en train de s’embrasser et cette dernière le met à la porte, elle lui enlève son autorisation d’entrée. Bill part en marche arrière !

Pendant ce temps-là, on trouve le moyen de reporter de nouveau les soupçons sur Jason, quand ce dernier se réveille à côté de sa petite amie morte. Même lui croit qu’il est coupable, et on comprend un peu son état psychologique. Jason vacille entre la lucidité, l’inconscience, la stupidité pendant une bonne partie de l’épisode, avant de complètement s’effondrer si on peut dire. La mort d’Amy n’est pas très marquante, et manque singulièrement d’intensité ou de stress. On savait trop bien qu’elle n’allait pas rester en vie, pour que cela soit réellement prenant.

Une nouvelle voie se profile à l’horizon pour Jason, maintenant que son trip V est fini, et il en est de même pour Tara, qui a vu la semaine dernière son intrigue d’exorcisme s’achever. Pour le coup, une certaine Marianne vient la faire sortir de prison. La dame, incarnée par Michelle Forbes, faisait une apparition éclair dans le précédent épisode. Cette fois-ci, c’est un peu plus lucide, pas sur le bord de la route, et avec des vêtements qu’on la voit. Elle aide Tara, et l’emmène dans son palace. L’actrice a dit elle-même à l’auteure qui elle jouait, soit un personnage appelé Callisto dans le livre. Je n’en dis pas plus pour ceux qui n’ont pas lu le second ouvrage, mais on voit déjà qu’elle fait partie de la liste de ses personnages qui vont être développés différemment. À la base, le personnage ne prend pas une grande place dans le livre, alors rien que le choix de l’actrice laissait présager qu’on emprunterait une route différente. Ma foi, pour le moment, cela attise la curiosité.

Sookie est donc seule, Jason en prison, et le tueur de Bon Temps encore en circulation. Il ne reste plus qu’un épisode pour boucler la saison, et qui va lancer l’intrigue de la suivante, vu qu’on nous promet un cliffhanger pour la fin. Personnellement, j’ai une idée bien précise sur ce que cela va être.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici la preview pour le season finale :

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire