True Blood – Turn! Turn! Turn! (5.01)

11 Juin 2012 à 11:56

Sookie et Lafayette font face à la mort de Tara. Bill et Eric nettoient leur propre crime, avant que les autorités n’arrivent. Le pack d’Alcide rend visite à Sam pour découvrir où se trouve Marcus. Le Révérend Newlin vient faire une déclaration à Jason, alors que Jessica décide de faire la fête. Terry accueille difficilement Patrick Devins, un ancien ami de guerre.

True Blood est de retour pour une saison 5, et comme souvent, il s’agit principalement avec le premier épisode de faire de la mise en place. Il faut donc resituer où sont tous les protagonistes et bien établir dans quelle direction ils vont s’engager dans la suite. Comme la série possède une large palette de personnages qui ne semble pas vouloir diminuer, il faut au moins tout un épisode pour faire le tour.

Nous savons que Russell va faire son retour, mais pour le moment, Alan Ball et son équipe le garde au chaud pour plus tard, car il y a mieux à faire, surtout du côté de Bill et Eric. Les deux hommes, pris dans un ridicule triangle amoureux avec Sookie la saison dernière, ont la possibilité de s’émanciper totalement de la jeune femme cette saison. Les voilà donc à devoir affronter les autorités vampiriques et pour cela, il faut les éloigner un minimum de Bon Temps. L’introduction de Nora, incarnée par Lucy Griffiths, se fait dans l’esprit de la série ; il fallait bien la dose de sexe gratuit et inutile de l’épisode, et en plus, il y a la volonté d’exploiter la carte de l’inceste, par qu’ils aiment cela chez HBO, même quand il n’y a pas de raison de le faire. En tout cas, c’est à ce stade ce qui s’annonce le plus prometteur, Bill et Eric formant une équipe efficace.

La saison dernière s’était par ailleurs achevé sur un cliffhanger qui nous laissait Tara pour morte, mais si l’enterrer est au programme, ce n’est pas définitif, et il n’y a jamais eu de secrets à ce sujet. Tara est un punching-ball vivant, à croire que les scénaristes prennent un malin plaisir à torturer le personnage, dont la mort (irrévocable) pourrait aider la série. Ce n’est pas le plan, donc il ne sert à rien de rêver là-dessus, et au moins, Pam se retrouve contre son gré mêlé à cette crise pour la dynamiser comme elle se doit. Lafayette, à l’image de sa cousine, semble lui aussi être là pour continuellement en prendre plein la figure, bien que la saison n’amorce encore rien de précis pour lui.

En délaissant (temporairement) les histoires de cœur de Sookie, il faut que quelqu’un assure la relève, et il apparaît que c’est Jason et Jessica qui en prennent la responsabilité. C’est plutôt désastreux pour la vampire, la série se refuse toujours à lui fournir des développements dignes de ce nom. Stackhouse, par contre, réussit étrangement à tirer son épingle du jeu, car il parait déterminé à changer, et ce n’est pas un mal. Malheureusement quand même, le passage avec le révérend Newlin est purement ridicule et s’intègre très mal à l’épisode.

Dans la même lignée, le shérif Bellefleur est avant tout imposé dans cette reprise à tous les niveaux, même si sa discussion avec le juge a plus de pertinence que sa rencontre avec les fils d’Holly. Il s’agit bel et bien de nous replacer où en est ce pauvre shérif, à l’image de la conversation à table avec Terry, Arlene, les enfants, et Patrick, « l’ami de guerre ». Ce dernier n’est pas de passage par hasard, et ce n’est pas, en soi, une mauvaise idée de s’intéresser un peu plus à Terry – du moins, à ce stade, et si c’est bien fait.

De son côté, Sam doit faire face à une meute de loups décidée à découvrir ce qui est arrivé à leur leader, Marcus, et les choses trainent en longueur jusqu’à une conclusion des plus évidentes avec Alcide. Voilà une intrigue qui aurait dû être conclue la saison dernière, mais la construction narrative de True Blood étant ainsi, on continue avec une histoire qu’il aurait mieux fallu laisser derrière soi.

Il y a donc, comme d’habitude, beaucoup à faire dans cette reprise, qui annonce une nouvelle saison avec des intrigues très éparpillées. Cela ne change pas beaucoup, vous allez me dire, mais cela se ressent très fortement, et à un certain niveau, cela peut être inquiétant. Enfin, en attendant, cet épisode de True Blood fait ce qu’il a à faire de façon convenable. On replonge dans l’ambiance de la série, on resitue tous les habitants de Bon Temps, on a notre lots de potentiels intrigues intéressantes et celles qui sentent déjà mauvais. Du True Blood, quoi !

Pam : I am wearing a Wal-mart sweatsuit for ya’ll, if that’s not a demonstration of team spirit I don’t know what is.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link