true blood 504

Lundi 2 juillet 2012 à 12:04 | 1 commentaire | | | |

True Blood – We’ll Meet Again (5.04)

par .

Pam endosse son rôle de maker et tente de faire ce qu’il y a de mieux pour Tara. Bill et Eric doivent retrouver Russell et commencent par s’interroger sur ceux qui savaient où ils avaient enterré le vampire. Sookie veut se rendre à la police pour le meurtre de Debbie.

True Blood est une habituée des multiples intrigues, ce qui a souvent pour conséquence qu’une partie d’entre elles se révèlent en définitive peu pertinentes. Il semble que c’est ce qu’est devenue l’affaire Debbie Pelt en quelques scènes. Sortie de nulle part, Sookie a des problèmes de conscience qui s’explique par une réalisation tardive de la mort qui l’entoure.

publicite

Entre Lafayette et Tara, le message est clair : Sookie Stackhouse est un aimant à emmerdes qui a une chance inouïe. S’il y a toujours quelqu’un pour l’aider à s’en sortir, son entourage est le dommage collatéral. Tandis que cet épisode de True Blood fait ce constat, c’est une véritable mise en pratique que nous avons le droit. Ainsi, alors qu’elle veut assumer la mort de Debbie, Sookie sera aidée par son frère, Jessica et au final, Alcide. Alors oui, elle a failli y passer dans un accident de voiture, mais une fois de plus, Sookie évite le pire. Elle est tout simplement un catalyseur et Bill est, à la fin, bien décidé à l’utiliser – qu’elle le veuille ou non.  Les sentiments du roi de Louisiane envers son ex sont d’ailleurs assez conflictuels, ce qui évite de retomber trop rapidement dans la routine, avec un Bill prêt à tout pour sa bien-aimée, et c’est tant mieux.

Son rapport avec Jessica est sans conteste bien plus intéressant, surtout que la thématique du vampire maker et de sa progéniture est bien au cœur de ce début de saison. Sur ce sujet, on continue d’explorer la relation entre Eric et Pam. Les flashbacks auront servi à mettre en relief le lien qui les unit pour donner un poids émotionnel à ce qui se déroule. Il est temps pour Pam de voler de ses propres ailes, que ce soit vis-à-vis d’Eric ou simplement pour endosser son nouveau rôle de maker. Trainer avec les vampires a toujours assez bien réussi à Tara, si on y réfléchit. Ce qui se passe n’est pas, à ce stade, le plus palpitant qui soit, mais il est évident qu’il s’agit de faire sortir le personnage du trou dans lequel elle a été coincée. Cela va demander un peu de temps, mais c’est une nécessité.

Les troubles de Sookie ainsi que les scènes entre Pam et Eric donnent une dimension psychologique bienvenue à une partie de l’épisode, surtout que le reste se montre plutôt creux et, pour le moment, assez aléatoire. C’est comme cela qu’on se retrouve avec le juge, Andy Bellefleur et Jason qui se rendent à une petite soirée féerique – si on peut dire. Le but est clair : nous mener à la révélation finale au sujet des parents Stackhouse. La réaction de Jason permet de passer outre la mauvaise orchestration qui nous a menés à cette scène. Bien entendu, avoir le cliffhanger de l’épisode qui repose là-dessus n’aide pas beaucoup, mais dans ce domaine, ce début de saison est moyennement efficace.

Cet épisode de True Blood poursuit aussi avec le démon de Lafayette et révèle un peu plus ce qui hante Terry Bellefleur. Aucun des deux n’est réellement intéressant pour le moment. Nous avons aussi le droit au lancement d’une intrigue pour Sam. Comme il ne s’agit que d’une introduction, il n’y a rien à en dire.

La série délivre ici un épisode qui réussit à offrir des développements pertinents pour une partie de ces personnages, mais avec encore quelques histoires au stade embryonnaire, cela vient régulièrement tuer le rythme et on obtient un résultat mitigé, avec du bon et du mauvais.

Partager cet article

True Blood
Plus d'informations sur la série sur le site de notre partenaire
publicite
55 queries. 0,687 seconds.