True Detective : Si tu as des fantômes (3.05)

Entrant dans la seconde moitié de sa saison 3, True Detective paraissait être sur le point de prendre son envol, mais passer à la vitesse supérieure n’est visiblement pas le plan.

Malgré l’état d’avancement de la saison, l’intrigue ne parvient pas à véritablement prendre forme. Nic Pizzolatto est plus préoccupé par le style et les effets que son scénario doit provoquer que par le reste. Il porte trop d’attention à des détails et néglige l’ensemble.

Dans cet esprit, au lieu de reprendre là où l’épisode 4 s’est terminé avec une explosion imminente, l’histoire est déroutée, se concentrant soudainement sur Tom Purcell (Scoot McNairy) et traitant ainsi l’assaut contre la maison du vétéran Brett Woodard (Michael Greyeyes) comme n’étant qu’un détour intempestif.

Pourtant, les conséquences pour Woodard — présenté comme étant le suspect idéal pour tout le monde — et sa famille sont plus qu’importantes dans toute cette affaire, tout comme le rôle que Wayne (Mahershala Ali) se retrouve forcé de tenir dans celle-ci.

D’ailleurs, Wayne nous en parle à plusieurs reprises, puisque tout est systématiquement ramené sur lui et que l’impact sur les autres n’est pas réellement exploré. Dans ce registre, Roland est également placé dans le rôle d’un dommage collatéral. Ce n’est pas tant que son rôle dans l’investigation est accessoire en bout de course, mais simplement que le scénariste n’est pas intéressé par lui accorder du temps.

Cette saison 3 de True Detective néglige cette relation entre détectives, alors qu’elle était primordiale dans les saisons précédentes. Cela est même abordé indirectement quand le « vieux » Wayne finit par rendre visite à Roland qui passe sa retraite loin de la ville, tranquillement avec ses chiens. La distance qui existe à présent entre eux était déjà présente dans les années 90.

C’est probablement la partie la plus intéressante de cet épisode. Quand Wayne se retrouve finalement au cœur de l’action. Il est de nouveau un véritable détective et il ne peut pas s’empêcher de tout ramener à lui. Durant la décennie qui s’est écoulée, il a développé beaucoup de ressentiments et il laisse cela le ronger au point que son mariage et son travail en souffrent. D’ailleurs, même sa relation avec Roland en paie le prix. Wayne ne pense qu’à lui et son intérêt dans la recherche de la jeune fille disparue parait n’être qu’une question d’égo.

Le souci est que ceci est imposé comme étant le sujet principal de l’épisode et les développements de l’intrigue sont négligés. Il est dès lors peu évident de mesurer l’importance de tout ce qu’il se passe, car les rebondissements ne sont finalement que des étapes que Wayne traverse et non des moments clés de la saison.

Concrètement, on entame la seconde moitié de cette saison 3 de True Detective avec un épisode qui aurait dû faire monter les enjeux, voire la tension, mais qui se noie dans l’amertume de Wayne. Il en devient difficile de rester investi dans le récit et même les personnages, malheureusement.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link