Heroes - Distractions (1.14)
Heroes, c’était bien. Ce n’est pas constructif, ce n’est pas argumenté, mais c’est vrai.
Cette semaine Christopher Eccleston alias Claude l’homme invisible fait plus de 3 minutes à l’écran et son charisme est palpable. Mais surtout, il aide Peter à maîtriser son pouvoir. Du coup, le pouvoir à Peter, ce n’est plus celui de Malicia car lui il peut utiliser tous les pouvoirs qu’il a déjà eu. En gros, il peut voler, devenir invisible, se régénérer, entendre les pensées des gens et voir le futur. Y a pas à dire, c’est trop cool comme pouvoir.
Du côté de Hiro, il ne se passe rien. Il passe son temps à se disputer avec son père pour au final, lui démontrer que c’est sa sœur la tête de la famille. Tout ça, c’est juste histoire de ralentir son intrigue.
Claire, avec l’accord de sa maman, s’en va voir sa vraie maman (mais sa maman adoptive le sait pas ça) et découvre son pouvoir. Mais surtout vraie maman Claire appelle vrai papa Claire qui n’est autre le coureur de jupons, Nathan Petrelli. Oh, mais c’est les feux de l’amour ma parole.
Faux papa Claire joue avec les souvenirs de fausse maman Claire qui a été attaquée par Sylar, ce dont Claire se rend compte. Bah oui, elle se fait engueuler pour avoir séché des cours alors que sa mère lui avait donné sa permission.
On découvre alors que faux papa Claire est tuyauté par Isaac Mendes, qui tente de refricoter avec boulet Simone, et que Claude l’homme invisible est un vieil ami censé être mort de faux papa Claire justement.
Et Sylar a disparu…
Tout ceci se goupille. Il y a des révélations, un peu d’inutile, un peu de suspense et Claude l’homme invisible qui fait une réflexion sur la mèche de cheveux de Peter !
En plus, il dit de belles phrases : « Les gens sont nazes, mon pote. Tous. Oublie jamais ça. »

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire