Heroes - The Fix (1.13)
Vous venez pour être spoilé ? Pour savoir ce qui se passe dans Heroes ? Rien. C’est la réponse à la question.
Je veux dire, on s’en fout des problèmes de Niki la schizo qui serait peut être pas schizo car ce serait son pouvoir (hein ?), ainsi que de Matt et de ses problèmes de tuyauteries.
Le pire, c’est que Tim Kring il balance tout ce qui va arriver dans la série : l’arrivée de Jessalyn Gilsig en tant que mère de Claire, George Takei en papa méchant de Hiro. Et vlan ! Tout pour le même épisode.
Le bon point de l’épisode, c’est que celui qui paraissait être le héros de la série au début, j’ai nommé Peter, est bien le héros de la série, car le Pr. Suresh fait comprendre à Nathan que s’il pouvait « étudier » Peter et résoudre le mystère, il pourrait aider tous les Heroes. Résultat, Peter est le centre de tout ça. Et Christopher Eccleston, qui je crois n’a pas révélé son nom donc bon je me vois mal l’utiliser, alias l’homme invisible, se décide à aider Peter alors que celui-ci lui a collé les basques pendant un petit moment.
On continue au passage à semer le doute sur qui va enflammer New-York, vu que le pouvoir de maman Claire est justement de produire du feu.
Sylar nous fait enfin l’honneur de sortir de sa léthargie pour nous servir le cliffangher de fin de l’épisode : Sylar vs Papa Claire. Que va-t-il se passer ? Telle est la question…

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire