Two And A Half Men – The Devil’s Lube (6.11)

Charlie reçoit la visite d’Andy, un vieil ami qui vit la vie comme lui. Malheureusement, ce dernier va mourir subitement, ce qui va pousser Charlie à réaliser que son style de vie pourrait le mener à une mort plus rapide qu’il ne le pensait.

Pour fêter le dernier épisode de 2008, Charlie nous a préparé un épisode avec quelques guest stars, histoire de marquer le coup. On ouvre le bal avec Emilio Estevez, le frère de Charlie Sheen, qui joue Andy, le frère qu’il n’a jamais eu. La mort de ce dernier est assez soudaine, car on aurait imaginé qu’il participerait à tout l’épisode. C’est ce qu’il fera d’ailleurs, mais sous une forme plutôt inattendue, celle de son fantôme.

L’enterrement donnera quelques bons moments, notamment la participation de James Earl Jones, qui compensera l’effet comique quelque peu raté d’Alan festoyant devant le cercueil de son frère.

On termine avec un retour surprise de Rose, absente depuis bien longtemps. Le personnage ne manque plus vraiment, mais la revoir fait toujours plaisir.

Globalement, l’épisode a ses bons moments, mais n’est pas une totale réussite sur le plan comique. Cela ne l’empêche pas de fonctionner assez bien et de rester tout de même assez marrant. Les guest stars étaient plutôt sympa, il est dommage que l’histoire soit finalement si bateau. Ce n’est pas la première fois que le thème est abordé, et la conclusion est souvent la même : Charlie va continuer à vivre sa vie comme si de rien n’était. C’est l’essence de la série, on ne peut pas l’enlever.