Two and a Half Men – Good Morning, Mrs. Butterworth (6.23)

Alan et Chelsea se mettent à passer plus de temps ensemble et Charlie en profite pour les laisser faire tout ce qui ne lui plait pas, jusqu’au moment où Alan commence à se montrer trop envahissant.

Cette saison, Alan a lentement enclenché sa dérive de simple loser à psychopathe en devenir, comme nous l’illustre cet épisode, en particulier avec Billy la marionnette.

Étant donné que l’on passe par tous les stades dans la relation entre Chelsea et Charlie, il n’est pas étonnant que l’on finisse par aborder le frère. Après tout, il vit avec eux, il fallait bien qu’il se trouve une place dans l’équation. Le truc, c’est qu’Alan, c’est le « gay friend », pas une menace pour Charlie, mais comme je le disais plutôt, il a une tendance à adopter un comportement parfois plus que douteux. Résultat, cette amitié va rapidement se transformer en compétition, en particulier quand Alan va réaliser que son frère l’utilise.

Mis à part les délires de marionnettiste d’Alan, l’épisode ne va pas vraiment contenir de surprises. On connait tellement les Harper que ce n’est pas vraiment étonnant de toute façon, mais il y a toujours une partie de leur relation qui évolue, un peu. C’est comme s’ils précisaient les termes silencieux de leur accord fraternel.

Question humour, Alan était en forme, mais n’a pas réellement tenu la distance. Passé le départ, il faut compter sur les brèves apparitions de Berta et sur un passage éclair de Jake pour avoir du matériel comique.

La semaine prochaine, la saison se termine avec, au programme, l’ultime test pour Charlie : le retour de Mia.