Two and a Half Men – Hello, I’m Alan Cousteau (6.20)

Evelyn découvre que Charlie est fiancé. Chelsea décide de faire connaissance avec sa future belle-mère et s’entend bien avec elle, au grand désespoir de Charlie.

Comme on pouvait s’en douter, ce moment devait arriver, même si Charlie espérait que cela ne soit pas avant au moins un an de mariage. Evelyn va rencontrer Chelsea et, sans surprise, elles vont entamer une relation d’amitié. Dans le cas contraire, où aurait été l’aspect comique ?

Donc, Charlie cherche à prouver à sa bien-aimée que sa mère est diabolique, en même temps qu’il tente de découvrir ce que celle-ci veut accomplir avec Chelsea. À côté, Alan et Jake jouent leurs rôles d’accessoires comiques ponctuels. Ils auraient vraiment besoin de revenir sur le devant, car ils prennent trop leurs aises dans cette position en arrière-plan.

Dans le fond, toute cette histoire était attendue, mais n’offre pas grand-chose de nouveau dans son approche de la relation mère/fils/fiancée, seule la solution trouvée par Charlie apporte une touche d’inattendu. Malgré ça, routine ou pas, l’humour fonctionne de manière satisfaisante, même si Evelyn aurait gagné à être plus énergique. Le rapport qu’elle entretient avec Chelsea l’éloigne trop de ses fils, et donc, de leurs dialogues cassants.

La prochaine étape pour le couple est désormais le mariage. Je ne sais pas si c’est prévu pour tout de suite ou non, mais en attendant, Alan pourrait en profiter pour reprendre les devants du show. Et d’ailleurs, pourquoi ne pas offrir à Jake une aventure rien que pour lui ?