Two and a Half Men - Laxative Tester, Horse Inseminator (7.04) / For the Sake of the Child (7.05)

Laxative Tester, Horse Inseminator (7.04)

Pendant que Charlie tente de forcer Jake à montrer un peu de respect à Chelsea, Alan commence à travailler pour Evelyn afin de gagner de l’argent pour se payer un appartement.

Alan est encore avec Melissa, enfin, jusqu’à la fin de l’épisode, bien qu’au début elle le largue. D’ailleurs, elle passe son temps à rompre et moi j’ai fini par abandonner, je ne me demande plus s’ils sont encore ensemble, la réponse finit toujours par venir d’elle-même.

Quoi qu’il en soit, la situation est devenue impossible, Melissa ne veut pas retourner chez Charlie suite aux paroles désobligeantes de Chelsea à son encontre, et il est hors de question d’aller chez elle. Plus qu’une solution, Alan doit se trouver une maison à lui. Le problème étant le même depuis le début de la série : il n’a pas d’argent. C’est redondant, mais ça fonctionne encore tellement cela fait partie intégrante de sa vie de loser. Bref, l’option impossible, il va la choisir et, donc, il travaille pour sa mère.

Evelyn est toujours aussi… elle-même et ça, c’est tout ce qu’il faut, même si on ne la voit clairement pas assez. D’ailleurs, la fin de l’épisode avec Alan et Melissa est trop longue et trop prévisible.

À côté de ça, Charlie est entre Chelsea et Jake. Il veut qu’ils s’entendent, mais la situation ne fait que s’empirer. Dans l’affaire, Jake a le droit à de bons dialogues qui ne donneront pas pour autant plus d’intérêt à la storyline.

Cela fait donc un épisode convenable, mais avec des faiblesses qui auraient facilement pu être évitées.

For the Sake of the Child (7.05)

Après une sortie avec son père et son oncle, Jake décide de rester chez sa mère. Vexés, Alan et Charlie tentent de remédier au problème avec l’aide d’un livre sur les relations conjugales.

Cela faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu un épisode dans lequel Alan, Charlie et Jake partageaient totalement la même storyline. C’est un peu dommage, car comme nous le montre cet épisode, même si les blagues ne sont plus de première fraîcheur, cette relation amour/haine entre Charlie et Alan est toujours source d’un humour plutôt efficace, en particulier quand on a un personnage tiers comme Berta qui arrive pour amplifier toute la stupidité ambiante.

Dans l’affaire, on constate par contre une nouvelle fois que Jake ne sort pas de son rôle de prétexte à blague. Il dit peu de choses et est utilisé principalement pour animer les discussions entre Charlie et Alan. Certes, de temps à autre, il a une réplique qui fait mouche, mais en général, c’est plus la réaction qu’il provoque chez ceux qui l’entourent qui fait la différence.

C’était donc un épisode à l’ancienne qui fonctionne assez bien. Une touche d’Herb à la fin aurait pu parfaire le tout.

Two and a Half Men – Laxative Tester, Horse Inseminator (7.04)