Two and a Half Men - That's Why They Call It Ball Room (7.10) / Warning, It's Dirty (7.11)

That’s Why They Call It Ball Room (7.10)

Charlie est forcé de prendre des cours de danse avec Chelsea pour leur mariage. Il profite alors de l’occasion pour aborder le sujet délicat du contrat de mariage. A son étonnement, elle le prend assez bien, surtout qu’elle possède plusieurs propriétés dont il ignorait tout.

La ringardise d’Alan n’a pas de fin et il semble même qu’avec le temps, il ne soit plus possible de l’humilier à cause de cela. En tout cas, avec sa vidéo de mariage, il a placé la barre assez haut, il faut l’avouer.

Mais l’épisode n’est pas vraiment sur lui, il est juste là pour faire son sidekick cynique et moqueur. Non, l’intrigue du jour entraine Charlie à faire de la danse avant de découvrir que Chelsea lui cache des choses, et pas des petites, vu qu’il ‘agit quand même de trois bâtiments.

Bref, la première partie joue sur les ressorts classiques de la série, avec ses dialogues qui font mouche et ses retours de flamme inattendus. La suite emprunte une route nouvelle, vu que c’est Chelsea qui se retrouve en faute. Au niveau comique, cela n’offre pas vraiment beaucoup d’opportunité, mais il est quand même rafraichissant de voir les rôles s’inverser de temps en temps.

Résultat des courses, l’épisode passe convenablement, n’est pas particulièrement original, mais possède ses moments, comme c’est souvent le cas. Arrivé à ce niveau de la série, on peut dire que Charlie arrive toujours à délivrer ce qu’on attend, même s’il n’a pas toujours beaucoup d’énergie pour ça et c’est quand même rassurant.

Warning, It’s Dirty (7.11)

C’est le réveillon de Noël chez les Harper. Celeste est absente pendant les vacances alors Charlie encourage Jake à sortir avec une fille rencontrée sur la plage.

Pour le réveillon, la famille Harper se réunit et comme toujours, avec quelques gouttes d’alcool et Berta qui traine dans le coin, cela va se révéler assez divertissant. Malheureusement, histoire de casser un peu la routine, on centre une partie de l’épisode sur Jake. La plus grosse partie en réalité, et ce n’était pas forcément le bon moment pour que cela se produise. Ce n’est pas comme si le reste de l’année il faisait quelque chose, mais bon…

Bref, Charlie le pousse à tromper Celeste en « séduisant » une fille rencontrée sur la plage. La chute est alors plus que prévisible, mais c’est l’impact sur Charlie qui est plus intéressant que la rupture en devenir de son neveu. Le problème ici, c’est que cela se produit assez tard.

Pour compenser, Evelyn est venue avec Marty Pepper – joué par l’excellent Carl Reiner – dont elle espère vendre la maison. Le vieux bonhomme dit n’importe quoi et tente sa chance avec Berta. Le mélange est détonnant et s’ajoute aux envolées lyriques d’Alan. Résultat garanti qui permet donc de compenser pour Jake. Pendant ce temps, Chelsea fait des courses…

Bref, dans le genre réunion de famille alcoolisée chez les Harper on a vu bien plus délirant, ce qui est un peu dommage. L’épisode reste quand même sympathique et contient quelques très bons moments.