Tara et Charmaine sont conduites à l’hôpital dans la même ambulance, où Charmaine s’apprête à mettre au monde son bébé. Marshall, Lionel et Noah profitent de la maison, alors que Kate ne peut se décider à partir au Japon.

Wheels se révèle être un épisode qui est beaucoup plus centré sur Tara, plaçant sa santé psychologique au cœur de ce qui définit réellement la famille et ses interactions. Le tout se fait avec une dose de drame effective.

L’accouchement de Charmaine provoque chez elle un sentiment de rejet envers sa sœur qu’elle tient responsable pour l’échec d’un semblant de normalité dans sa vie. Charmaine a toujours tenté de se raccrocher à cette idée qui est en opposition même avec ce qui vient forcément avec Tara. La naissance se devait, si ce n’est d’apporter des évolutions, de fournir une nouvelle perspective sur la famille, et c’est ce qui se passe avec le refus de la mère de laisser Tara approcher son enfant de peur de ce qui arriverait en cas de changement de personnalité. Bien que blessants, les doutes de Charmaine sont légitimes.

Tara est donc émotionnellement chamboulée, et se raccroche à ses études, ce qui va à l’encontre de ce qu’elle avait décidé avec Max. L’épisode poursuit sur ce qui motive le mari à rester auprès de sa femme. D’abord évoquée avec Marshall, la dispute du couple donne complètement corps à cette possibilité, directement repoussée par Max d’une manière qui est, à l’image du refus de Charmaine, teinté d’une émotion palpable.

En fait, c’est assurément dans cette direction que cet épisode de Tara excelle. Pour le coup, les enfants Gregson ne parviennent pas réellement à trouver une place légitime. Les histoires de cœur de Marshall ne sont pas très pertinentes et comme ce qui arrive à Kate, c’est très prévisible. Le bouleversement émotionnel de Tara prend donc le dessus pour nous conduire à la scène finale, après qu’elle a pris la décision de détruire l’union entre ses alters pour instaurer une monarchie. Le réveil à l’examen est alors brutal, mais il est aussi poignant et fournit enfin à cette saison 3 la légitimité qui lui manquait.

Avoir renvoyé Tara à l’école n’était à l’heure actuelle qu’une source de soucis exploitée au sein de sa demeure. Wheels parvient alors réellement à donner un début de pertinence à cette direction empruntée qui se doit une nouvelle fois de pousser Tara encore plus loin pour qu’elle puisse surmonter l’épreuve et mieux se relever.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire