Plusieurs mois ont passé depuis le mariage avorté de Charmaine. Elle a presque atteint le terme de sa grossesse, mais refuse toujours de s’engager officiellement avec Neil qui est pourtant là pour elle. Tara décide de finir ses études, alors que Kate cherche un nouveau plan de carrière et que Marshall achète une caméra avec Lionel pour leur classe de cinéma.

La saison 2 s’est conclue sur le non-mariage de Charmaine et on reprend donc quelques mois plus tard, puisque la grossesse est désormais bien avancée. Un indicateur temporel comme un autre qui permet de replacer l’action à un nouveau point de départ.

Tara décide soudainement de finir ses études. Il est clair que la série doit se relancer sans tarder dans une nouvelle direction, car la famille Gregson vit de la manière la plus normale possible (dans leur cas) et qu’à l’exception du bébé qui va bientôt arriver, il n’y a pas grand-chose pour bâtir une nouvelle histoire.

Le retour à l’université est vendu avec un peu trop d’insistance, mais l’arrivée d’Eddie Izzard dans le paysage – ici en professeur de psychologie – permet d’offrir un bon départ à cette histoire.

À côté de ça, Max s’inquiète, parce que c’est ce qu’il fait le plus souvent ; Marshall et Lionel nous montrent qu’ils sont arrivés à un point de leur relation qui va leur demander d’être un peu plus engagés l’un envers l’autre ; et Kate cherche à trouver un travail, mais paie le prix de ses erreurs passées.

Ce qui compte vraiment dans toute cette remise en route, c’est Charmaine. Elle est longtemps apparue comme celle qui était stable dans la famille, et en comparaison avec Tara, c’est presque le cas, mais elle a aussi ses problèmes et avec la révélation faite par ses parents, associée au ratage de son mariage qui était pour elle l’entretien d’un idéal qui ne sera alors plus le sien, elle a du mal à aller de l’avant. C’est Neil qui en paie le prix, car elle refuse de le laisser entrer complètement dans sa vie, car ça serait faire une croix sur la vie de princesse qu’elle avait rêvé pour elle. Ce premier épisode va tout de même lui donner de quoi réfléchir.

La saison reprend donc avec beaucoup de mises au point et de mises en place. L’ensemble renoue avec le ton de la série, l’humour étant assez présent, tandis qu’un sentiment d’incertitude plane au-dessus de la tête de certains personnages, insinuant ainsi des directions que la saison pourrait suivre et développer. C’est en tout cas efficace et quelques idées se montrent assez enthousiasmantes pour la suite.