UnReal Saison 2 : Touché, coulé

17 Août 2016 à 17:00

Unreal Saison 2

Se renouveler tout en gardant une formule qui a fait ses preuves par le passé est un pari risqué que les scénaristes d’UnReal semblaient prêts à relever au cours de leur seconde saison. Il n’est alors pas question de bousculer le statu quo, mais de consolider ce qui a été déjà établi en saison 1 pour l’améliorer et l’enfoncer dans la perversion qui définit si bien le show.

Le problème est que l’effet de surprise a disparu. Le spectateur sait désormais à quoi s’attendre et il faut alors redoubler d’efforts pour que les différents retournements de situation aient les retombées escomptées. De ce côté, UnReal ne parvient pas à être aussi trépidante et manque par moment d’inspiration pour donner vie à l’émission Everlasting.

L’histoire reprend avec les préparatifs menant au lancement d’une nouvelle saison de l’émission Everlasting. Rachel (Shiri Appleby) et Quinn (Constance Zimmer) ont un nouveau challenge qui les attend, puisque leur nouveau « bachelor », le footballeur Darius Beck (B.J. Britt), est le premier Afro-Américain à tenir l’affiche dans l’émission et il cherche à utiliser cela pour améliorer son image publique après un scandale.

Au-delà de ce nouveau candidat, on pouvait s’attendre à retrouver l’approche de la saison 1, mais l’emphase n’est plus faite sur les candidates et sur la potentielle empathie ressentie à leur égard. Ici, elles ne sont qu’accessoires et ne servent qu’à justifier l’implication de Rachel et Quinn sur le terrain. D’une certaine façon, ce manque d’élaboration pourrait s’expliquer au niveau narratif par la situation bancale et la fausseté de l’univers dans lequel évoluent les héroïnes. Dans l’ensemble, reléguer à un plan tertiaire un élément qui était positif en première saison n’est pas un défaut en soi, mais représente l’une des frustrations d’un récit qui a du mal à affirmer sa direction.

Bien sûr, UnReal est avant tout l’histoire de cette équipe sans scrupule qui tente tant bien que mal de faire de la bonne télévision et, en ce sens, il est intéressant que le point focal de cette nouvelle saison soit de s’attarder sur leurs motivations et aspirations. Jay (Jeffrey Bowyer-Chapman) et Madison (Genevieve Buechner) ressortent ainsi grandis de l’expérience et apparaissent désormais comme des valeurs sûres qui devraient réserver leur lot de surprises par la suite. Ce qui s’applique également à Chet (Craig Bierko) et Jeremy (Josh Kelly) qui, dans leur descente aux enfers, trouvent le moyen de transformer radicalement leur image pour se réinventer et affirmer leur place comme les deux seuls hommes de confiance au côté de Quinn et Rachel.

Il est simplement dommage qu’en introduisant de nouveaux visages et enjeux, les scénaristes ne réussissent pas à donner autant d’importance aux états d’âme de Quinn et Rachel. Si Shiri Appleby et Constance Zimmer interprètent leur personnage de façon exemplaire, le matériel qui leur est offert ne sort jamais des sentiers battus et apparaît presque faible quand on pense aux possibilités. La révélation sur l’origine des problèmes de Rachel était ainsi une percée intéressante qui aura souffert d’un timing ne lui laissant pas réellement le temps de respirer au milieu des différentes intrigues en cours.

Dans son ensemble, cette seconde saison d’UnReal reste une réussite malgré des problématiques inhérentes à la volonté des scénaristes de faire dans la surenchère. L’évolution des membres de l’équipe est logique et s’inscrit toujours dans cette idée de noirceur de l’âme humaine en conflit avec des convictions honorables. Tous les coups sont permis et si ces derniers sont parfois trop poussifs pour être pris au sérieux, ils réussissent à décrire avec plus de confiance qu’auparavant qui sont ces monstres derrière la caméra. Il est certain que le final dramatique annonce une prochaine saison aux implications plus sombres qui continuera à jouer avec nos nerfs, comme si nous étions aussi pris aux pièges dans les filets des producteurs d’Everlasting.

Pour rappel, une saison 3 d’UnReal a officiellement déjà été commandée.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link