V - A Bright New Day (1.03)

Les visiteurs obtiennent leurs visas et les protestations deviennent plus importantes. Erica est appelée sur place suite à une menace terroriste.

Il y a plusieurs choses que l’on attend de ce reboot de V. La première est que l’on oublie que c’est justement un reboot et il est probable que si cela se produit, ce sera via la résistance qui est clairement la seconde chose que l’on attend. Il faut dire que le Pilot a vite expédié tout ce qui était relatif à l’arrivée des visiteurs. On notera cependant que ce troisième épisode semble montrer une volonté d’innovation de ce côté, embrassant des thématiques plus d’actualité de nos jours comme la surveillance de nos faits et gestes et la paranoïa qui en résulte.

C’est surement avec ça que la résistance va justement trouver son sens, car il ne va pas suffire de se cacher à un endroit et porter un déguisement pour infiltrer l’ennemi.

Mais revenons à l’épisode. C’est donc le jour où sont délivrés les fameux passeports aux extraterrestres. Anna est la première à en avoir un, ce qui nous fait un bon point presse pour la journée, mais un terroriste menace de frapper. C’est là qu’Erica entre en scène. La storyline possède de gros défauts, dont son manque de finesse. On devine les twists avant même qu’on nous laisse penser qu’ils existent. Tout est trop didactique, mais ce n’est pas pour autant dénué d’intérêt, car l’agent du FBI s’achète une crédibilité auprès des visiteurs et cela ouvre alors d’intéressantes perspectives pour sa place dans la résistance.

Les résistants, justement, on va les suivre. D’un côté le père Jack qui va retrouver Georgie. De l’autre, Ryan qui veut réactiver la 5ème Colonne. Nous avons là un rappel assez fort de la série originale, sauf que Martin n’est plus, le leader des résistants aliens serait un James May. Quoi qu’il en soit, nous l’avons constaté précédemment, Ryan n’est plus en contact avec la colonne et ça ne va pas être facile de renouer. Ajoutons que la rencontre avec Cyrus – joué par Michael Filipowich, connu pour son rôle de 01 dans Charlie Jade – va insinuer des choses sur la façon dont Anna contient ses troupes, ce qui est là aussi une nouveauté.

Une fois de plus, je ne développe pas pour Tyler dont la storyline semble clairement être une inversion de celle de Robyn. Mais peu importe, l’acteur est insupportable.

Au final, ce troisième épisode délivre beaucoup de nouvelles pistes intéressantes qui permettraient vraiment à la série d’atteindre le point où l’on arrêtera de la comparer avec l’originale. Il y a encore du travail, notamment avec l’ambiance générale du show qui est assez aseptisée. Ajoutons que j’appréciais beaucoup les problèmes de politique intérieure chez les visiteurs dans l’originale et je pense que ramener cela pourrait rendre Anna moins irritante, même si ça, ce n’est pas gagné. En tout cas, la direction empruntée semble être prometteuse, mais le découpage de la diffusion par ABC risque de ne pas vraiment nous en donner plus pour le moment, le prochain épisode est le dernier avant la pause.