De Bangkok à Hong Kong, Erica est déterminée à montrer aux cellules de la Fifth Column qu’elle est la digne successeure d’Eli. Anna continue à développer son plan, tentant de couvrir ses arrières, à commencer par un possible remplacement de Tyler et

Avec l’épisode de la semaine dernière, Erica nous annonçait des changements qui arrivent tardivement dans la série, mais qu’il vaut mieux voir être mis en place que pas du tout. Bien sûr, on ne peut aller contre une absence de budget, mais au moins The Fifth Column est sur la bonne voie pour sortir de sa cave.

Pour marquer le coup, Erica doit rencontrer d’autres membres de l’organisation, et comme tout est bien orchestré, il se trouve qu’une piste s’offre à elle dans le coin géographique où elle se trouve. Ainsi, après un passage à Bangkok, elle part en compagnie de Hobbes et du bras droit d’Eli à Hong Kong pour poursuive la femme responsable de la débilité de Tyler ! Sans briller par sa mise en scène ou son scénario, notre petit groupe se montre suffisamment intervenant pour donner le change (ce qui commence à devenir une habitude dans la série), et surtout faire avancer le schmilblick autour des intentions d’Anna. Pour l’occasion, nous avons le retour du Dr. Sidney Miller. Moi qui me demandais où il se trouvait, il semble qu’il était simplement dans son laboratoire.

Quoi qu’il en soit, notre groupe de vaillants résistants intervient avec de gros sabots, tout particulièrement pour Chad qui rentre en contact direct avec Lisa pour lui demander des informations, le tout sur le vaisseau mère. Anna surveille sa fille quand elle a le temps et tout particulièrement dans sa chambre. Le reste du temps, le système de surveillance se volatilisent pour justifier les interrogations de Joshua et le fait qu’elle puisse entrer en contact avec grand-mère Diana, dont le sourire narquois est là pour nous révéler ses véritables intentions. Après tout, qui dit émotions humaines dit aussi manipulations pour ses propres intérêts – ce n’est pas réservé qu’à Anna.

Pour une raison tout à fait inexpliquée, Lisa est éprise de ce crétin de Tyler, dont le changement de coupe de cheveux n’a pas emporté la bêtise. Accueillir un autre idiot choisi par sa mère se révèle hautement difficile (cette histoire d’ADN a pour le moment au moins le mérite d’être crédible quant à ce qui se trouve dans le cerveau de ces jeunes hommes !). La rébellion se fait sentir, et chez les visiteurs, on se gifle. Anna fait preuve d’une certaine émotion quand il s’agit de faire remarquer à sa fille sa capacité à désobéir et à poser des questions. Enfin, on tourne quand même en rond quant aux relations et oppositions familiales, mais tout ceci sert avant tout à mettre en avant les machinations d’Anna qui parait avoir toujours un plan B, et même un plan C parfois. Tout le monde, sauf elle, se doit d’être dispensable et remplaçable, et le premier sur la liste des futurs éliminés est Ryan, dont le comportement est erratique. En vie, il veut avoir une seconde chance auprès des résistants, et revient sur le vaisseau mère pour retrouver sa fille. Rien de prometteur pour le lézard, dont l’élimination parait la solution la plus adéquate vu qu’il n’a plus de rôle à jouer comme l’explicite Anna.

Enfin, à l’image de beaucoup d’autres développements dans la série, cet épisode n’utilise pas la finesse et la subtilité pour faire progresser ses intrigues, mais pour commencer, Birth Pangs fournit des informations, des possibilités et une certaine dose d’action qui ne se refuse pas et assure le divertissement. Et puis, vous avez vu comme ils sont bad-ass avec leurs lunettes de soleil ?