Le plan d’Anna est en route, avec le premier réacteur Blue Energy a être lancée, mais Sid découvre qu’il y a quelque chose d’étrange poussant la Fifth Column à s’interroger sur ce que cela dissimule. Lisa cherche à contrer les plans de sa mère, alors que Tyler souhaite passer du temps avec la sienne.

La fin de saison approche à grands pas pour V, qui cherche à tout mettre en place pour le bouquet final. Si Erica est devenue une femme plus que déterminée, cela ne fait pas disparaître les maladresses scénaristiques, et la difficulté de l’équipe créatrice à construire son histoire sur la longue durée. Pour le coup, voilà un épisode qui balaie quelques idées d’un revers de la main pour que rien de trop complexe ne puisse s’installer durablement dans la série.

Une étape à la fois est ce qui résume parfaitement la construction de V, et la Fifth Column s’attaque cette semaine au réacteur Blue Energy, découvrant les vicieuses intentions d’Anna et cherchant bien entendu à lui mettre des bâtons dans les roues. Nous voilà face un plan aussi pensé que mis sur pied, le temps d’occuper au moins la première partie de l’épisode, quelques mauvais retournements de situations en prime, exception faite du fiasco pour la Fifth Column – après tout, une guerre est faite de défaite et succès, et la façon dont Anna retourne la situation a son avantage était au moins bien pensé, en tout cas vis-à-vis de ses ennemis.

La Reine des Visiteurs est par contre tellement obnubilée par la réussite de son plan qu’elle ne réalise pas que son nid est bourré de vipères prêtes à lui sauter au cou dès que l’opportunité s’offrira à eux. Marcus et Joshua marchent donc à ses côtés, pour doucement glisser dans le camp adverse, l’un ne pouvant plus fermer les yeux sur les preuves que sa Reine a bien des émotions, et l’autre ayant retrouvé la mémoire avec un timing parfait. Diana a presque réussi à former un groupe quasi aussi nombreux que notre petite cellule en un temps bien plus court !

L’accident au réacteur Blue Energy mettra aussi sur les devants de la scène la partenaire de Chad, qui ne fut quasiment pas exploitée depuis son arrivée, et qui va pour l’occasion trouver la porte de sortie, épaulée par notre journaliste préféré et sous-employé. La manœuvre est habile, montrant Chad sous un jour différent, ne serait-ce que par sa sale réputation qui parait quand même sacrément utile en tant que couverture et qui mériterait d’être mieux utilisée. En somme, Chad a toutes les armes en mains – la position et l’image – pour duper quasiment tout le monde, mais personne ne veut l’utiliser à bon escient. En tout cas, il fait ce qu’il a à faire, ce qui est au moins louable, même s’il est dommage de constater que cette dualité journalistique ne fut tout simplement pas exploitée.

De toute façon, il s’agit clairement d’écarter tout ce qui pourrait gêner pour le grand final, quitte à amorcer des rapprochements qui auraient du prendre bien plus de temps, pour que nous puissions finalement avoir deux camps bien précis (si ce n’est qu’à ce stade, on ne finit par ne plus connaître beaucoup de visages alliés d’Anna). La Reine n’en a peut-être pas besoin, sa technique de contrôle de l’esprit ayant dépassé son espèce pour venir frapper Tyler de plein fouet, au moment même où une lueur d’espoir était apparue pour le jeune homme. Le fils Evans est tout simplement maudit, aucune seconde de répit ne lui est accordée !

Une confrontation de taille se prépare, mais il est dommage que celle-ci ne se soit pas construite sur la durée. Cet épisode met beaucoup trop en relief l’absence de perspective sur le long terme de la série, un défaut d’importance quand il s’agit de mener une guerre. Le divertissement reste assuré, même s’il est difficile de ne pas percevoir l’aventure avec le Blue Energy comme un simple interlude avant la conclusion de la saison.