Ryan et Valérie sont en fuite car les visiteurs veulent tuer le bébé, incarnation d’une menace pour le peuple d’Anna. Rapidement, Erica découvre que son ami est en danger et doit trouver un moyen de le localiser.

Valérie a occupé des scènes  par-ci par-là dans les épisodes, mais n’a pas encore été au cœur de l’un d’eux jusqu’à présent. Il est donc temps que cela change un peu. Elle ne va pas accaparer plus de temps d’antenne, mais ce qu’elle a dans le ventre va créer suffisamment de remous pour que tout le monde s’agite.

Ryan commence par lui révéler qu’il est un visiteur, une information qu’elle ne va pas franchement avoir le temps de digérer, sa vie étant en danger. En fait, c’est simple, tout est fait pour limiter les moments où Valérie pourrait poser des questions. Le seul passage où c’était possible est le trajet en voiture pour la conduire en sécurité, et si elle se décide à questionner son homme, on ne le verra pas.

Quoi qu’il en soit, la série ne traine pas trop à donner au bébé de Valérie une valeur importante pour le combat entre les mauvais visiteurs et les autres. Difficile de séparer tout ce monde en deux camps bien précis, et en fait, l’épisode nous expose de façon un peu trop forcée que notre petite résistance n’a strictement rien fait. Entre Tyler – au sommet de son art, il est totalement insupportable – et le prisonnier insistant sur l’incapacité d’Erica à expliquer le danger que peuvent représenter les visiteurs, il y a une réelle volonté de nous montrer que rien n’a été fait pour réellement convertir les gens à sa cause.

Malheureusement, ils ont raison et cela ne fait que rejoindre les multiples critiques faites précédemment sur la cellule de résistants qu’Erica et son groupe forment. Ils sont peu effectifs et trop peu nombreux pour avoir du poids. Pour ne pas les aider, ils passent leur temps à tenter de survivre et à gérer les nouveaux problèmes sans avoir une seule fois l’occasion d’être ceux qui prennent les devants.

La véritable menace, c’est donc The Fifth Column et Anna lance Chad sur leur piste. Notre journaliste reste un véritable mystère, jouant sur tous les tableaux, et il est à l’heure actuelle impossible de savoir dans quel camp il se trouve. En fait, je doute qu’il le sache lui-même (ainsi que les scénaristes), ce qui intensifie pas mal ses actions. C’est un peu frustrant, car il serait un élément non négligeable dans la résistance, mais pour le moment, il faut attendre de voir quelle direction il va prendre et il est évident qu’il est encore trop divisé entre le bien général et sa propre personne pour aller quelque part. La bonne chose là-dedans, c’est de voir que Father Jack est loin d’être stupide et ne va aucunement faire confiance à Chad.

En fait, l’aspect positif de l’épisode c’est que malgré le fait que nos résistants soient plus enfoncés dans les problèmes qu’autre chose, la situation tend bien à exposer que bien organisé, ils forment un groupe solide. Jack sait se défendre et réussit à prendre ses distances pour le bien de la cause (ce qui doit sûrement le pousser à multiples discussions avec Dieu) et Kyle fait ce qu’il à faire.

Heretic’s Fork est là pour donner de la dimension au bébé de Valérie, avant à l’évidence de temporairement l’éclipser de façon extrêmement mal habile et peu inspirée, pour pouvoir mieux nous le ramener sur les devants de la scène plus tard, c’est obligatoire.