Vegas – Pilot (1.01)

26 Sep 2012 à 12:16

Le rancher Ralph Lamb endosse le rôle de shérif pour enquête sur la mort de la nièce du gouverneur à Las Vegas dans les années 1960, suite à la demande du maire de la ville.

Les téléspectateurs de CSI (Les Experts) le savent : l’histoire de Las Vegas, et tout particulièrement sa période mafieuse, a de quoi fasciner. Jusque-là, pourtant, CBS n’avait apparemment pas songé à explorer plus en profondeur le passé de la ville du pêché, sûrement car la fiction historique n’est pas son domaine de prédilection, loin de là.

Les scénaristes Greg Walker et Nicholas Pileggi (Goodfellas, Casino) nous entrainent donc dans le Las Vegas des années 60 en se basant sur le shérif Ralph Lamb qui, dans la réalité, a servi la loi de 1961 à 1979.

Quand le pilote de Vegas commence, Lamb (incarné par Dennis Quaid) s’occuper de son ranch, avant de se retrouver propulser au poste de député shérif à cause de la mort de la nièce d’un gouverneur. Son travail est alors de démasquer le coupable au plus vite, ce qui pourrait nous entrainer dans des chemins très codifiés – surtout sur CBS –, mais les deux scénaristes nous dépeignent un univers qui se veut d’entrée de jeu complexe.

Face à Lamb se trouve à ce stade de façon presque indirecte Vincent Savino (Michael Chiklis), un mafieux de Chicago qui débarque à Las Vegas pour remettre de l’ordre dans les opérations – ce dernier étant quant à lui basé sur le mafieux Marcello Giuseppe Caifano.

Les deux hommes représentent ainsi les deux faces du système, l’épisode illustrant leurs méthodes et leurs valeurs. Que ce soit Dennis Quaid ou Michael Chicklis, les deux acteurs sont des plus charismatiques, étant des plus à l’aise dans leur rôle et insinuant, à l’aide de quelques échanges et regards, tout le conflit à venir.

Le pilote de Vegas est alors une introduction des plus prometteuses ; l’enquête qui s’y déroule permet de naviguer dans les différentes sphères de la ville et de rencontrer tous les principaux protagonistes de chaque côté. Lamb travaille avec sa famille, ainsi qu’avec la DA Katherine O’Connell ; dans ce rôle, Carrie-Anne Moss apporte ainsi un peu de féminité à un monde qui est des plus masculins (les tenues et la coiffure de l’époque lui allant à ravir).

Visuellement parlant, Vegas profite à l’évidence d’un certain budget pour offrir des décors et costumes solides. James Mangold derrière la caméra délivrera des plans vraiment inspirés à plusieurs reprises qui feront même oublier qu’on se trouve devant une série CBS – ce qui tient presque du miracle, à un certain niveau. Le plongeon dans le passé parait être parfait pour éviter de tomber dans le style bien trop formaté de CBS.

Si on n’évite pas quelques passages un peu forcés ou poussifs, ce premier épisode est enthousiasmant et annonce, à défaut de laisser entr’apercevoir une direction explicite pour la suite, un show avec beaucoup de potentiel.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link