Veronica Mars : We Used to Be Friends (saison 3)

Veronica Mars saison 3

Alors que Veronica entame sa première année en tant qu’étudiante au Hearst College de Neptune, elle retrouve ses amis Wallace et Mac, ainsi que des nouveaux Piz et Parker. Le retour du violeur en série sur le campus va lancer la détective sur une enquête risquée.

En 2006, les chaînes américaines WB et UPN ont fusionné pour donner naissance à une chaîne unique, la CW. Veronica Mars fut l’une des chanceuses séries rescapées de la fusion et s’est vue allouer une troisième saison de 20 épisodes. Malheureusement pour les fans, ce fut aussi la dernière.

Le changement de chaîne est important à noter puisque cette saison 3 voit des modifications dans l’orientation créative de la série. Tout d’abord, le générique est revu. La chanson culte des Dandy Warhols « We Used to Be Friends » (qui incarne parfaitement l’essence de la série) est ainsi remixée dans une version plus lente et vaporeuse, alors que les visages des acteurs défilent dans un montage aux tons sépia. Rien à voir avec les couleurs flashy et la musique punkisante de l’ancien générique. Ce changement pourrait paraître anodin, mais il est finalement très révélateur des faiblesses de cette saison 3 — la moins bonne de la série.

Le gros point noir est que la fougue et l’individualité de la série/héroïne (les deux sont indissociables) semblent avoir été diluées par volonté de conquérir un plus large public. Ainsi, la saison n’est plus construite autour d’un grand fil rouge unique, mais autour de deux petits mystères successifs, suivis d’épisodes stand-alones. Il est sûr que cette structure facilite l’arrivée de nouveaux spectateurs, alors que lors des deux premières saisons il était quasi impossible de prendre le train en marche. Cependant, c’est le niveau qualitatif des intrigues qui en pâtit.

L’affaire du violeur en série sur le campus de Hearst occupe notre détective durant les neuf premiers épisodes de la saison. C’est ainsi l’occasion pour le show d’utiliser la fac comme nouveau terrain de jeu, et Veronica ne manquera pas d’explorer le milieu des sororités et autres fratries. Le mystère est assez solide, surtout que notre héroïne prend de plus en plus de risques à mesure qu’elle se rapproche de la solution. Néanmoins, l’implication émotionnelle du spectateur est, comme en saison 2, relativement faible.

Le second mystère de la saison concerne le meurtre du doyen (épisodes 10 à 15) et frôle l’anecdotique. C’est d’ailleurs Keith, et non Veronica, qui se charge du gros de l’investigation qui se conclut aussi vite qu’elle a commencé. Enfin, les cinq derniers épisodes nous proposent des enquêtes indépendantes dont la qualité varie allègrement.

De façon globale, on peut dire que le ton général de la série est moins équilibré dans cette saison 3. Si l’on retrouve toujours les dialogues acerbes et ultra-référenciels qui sont la marque de fabrique du show, une part beaucoup plus importante est dédiée à la vie sentimentale de Veronica. Sa relation tumultueuse avec Logan est digne de n’importe quel teen drama (à coups de « je t’aime », « moi non plus ») et finit par nuire aux personnages. Logan perd sa complexité pour n’être qu’un jeune homme indécis, alors que Veronica s’affadit considérablement à son contact. L’entrée en jeu de Piz (Chris Lowell), le colocataire de Wallace, ne relève en rien le niveau, même si ce dernier est par ailleurs très sympathique.

Enfin, la plus grosse déception de cette saison 3 est sans conteste l’ultime épisode. Celui-ci n’offre pas de réelle conclusion à la série, qui était censée se poursuivre. La dernière enquête implique Veronica dans une sex tape, et le show se termine sur une note maussade pour la famille Mars.

Malgré tous ces défauts, la saison 3 aura quand même permis de développer un peu plus certains personnages secondaires, tels que Mac et Dick, dont l’association est une des meilleures idées de la série depuis longtemps. Le shérif Lamb – lui – réussit une sortie émouvante.

En conclusion, Veronica Mars rate son passage du lycée à l’université. À trop vouloir conquérir un nouveau public, le show a perdu une partie de ce qui faisait son charme et son individualité, et c’est le spectateur fidèle qui en ressort le plus déçu. Espérons donc alors que le film viendra conclure avec panache, et comme elle le mérite, la très attachante Veronica Mars.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link