Victoria saison 2 : Au cœur de la crise (sur Chérie 25)

Après une première saison centrée sur la prise de pouvoir de la jeune reine britannique, interprétée par Jenna Coleman, Victoria explore un peu plus son héroïne, à la fois épouse, jeune mère de famille et souveraine d’un pays mal en point. Ce drame historique créé par Daisy Goodwin était l’une des bonnes surprises de l’an dernier, profitant d’un excellent casting et d’une réalisation soignée. Qu’en est-il de cette saison 2 très attendue au tournant ?

Une reine dans la tourmente

Alors que tout se précipite dans la vie de Victoria, de son mariage à la naissance de son premier enfant, la série prend le temps pour explorer les états d’âme de son héroïne à un moment pivot de son existence. À tout juste 21 ans, la jeune femme a beau être à la tête d’un empire, elle est encore une enfant, pouvant se montrer impulsive et égoïste. Cette saison sonne l’âge de la maturité et va forcer Victoria à devenir adulte, un processus plus douloureux et brutal qu’escompté, passant notamment par la perte de plusieurs proches.

Victoria se veut être une reine moderne et féministe, mais se retrouve souvent confrontée à la réalité de son monde misogyne, à sa liberté de mouvement restreinte et aux limites de son influence. Chacune de ses grossesses est ainsi une opportunité pour le gouvernement et les hommes de son entourage de prendre les rênes du pays et de l’écarter, ce qu’elle vivra très mal, mais devra finalement accepter.

A travers Victoria sont également abordés d’une façon relativement inédite –spécialement pour le XIXe siècle – la maternité et ses tabous. Être mère, ce n’est pas inné et ce n’est pas pour tout le monde. Victoria a en effet des difficultés à connecter émotionnellement avec ses enfants et remet de nombreuses fois en question sa faculté à les élever. Si elle les aime indéniablement, elle ne peut s’empêcher de les voir comme un frein à ses projets. Cette problématique très d’actualité est traitée de façon intéressante, avec beaucoup de subtilité et sans aucun jugement.

Des années très chargées et un rythme mal géré

Cette saison 2 de Victoria couvre 7 années de la vie de la reine, s’étalant de 1840 à 1846. Avec seulement huit épisodes, on assiste à de nombreuses ellipses. Certains problèmes sont inévitables : peu de temps est consacré aux intrigues et à certains personnages (Diana Rigg, notamment, est totalement sous-exploitée), la redondance des grossesses de Victoria ou encore la difficulté à instaurer de la tension, mais d’autres défauts sont beaucoup moins pardonnables.

Il y a en effet un gros problème de rythme dans Victoria cette année. Après un démarrage très lent sur trois épisodes, avec très peu d’enjeux et des intrigues familiales peu passionnantes, tout s’accélère et on a le droit à une dynamique de type « un épisode, un évènement marquant », ce qui rend l’ensemble très décousu. Les révoltes et la famine qui frappent l’Angleterre semblent vite écartées, tandis que les conflits à l’international et les tentatives d’assassinat sont à peine abordés.

C’est dommage, car pris individuellement, certains épisodes fonctionnent très bien. La terrible crise de la pomme de terre est traitée avec une violence brute et retranscrit parfaitement l’horreur de la famine ainsi que l’incapacité du gouvernement à agir. L’épisode se déroulant à la cour du roi Louis-Philippe est également une grande réussite, permettant une critique drôle et percutante de la bourgeoisie française superficielle et décadente, et une confrontation intelligente avec la culture britannique.

Une saison qui assume son parti-pris romancé

La force de Victoria n’a cependant jamais été sa retranscription de l’Histoire, la série touche les spectateurs grâce à ses personnages, entre fiction et réalité. La série cherche à affirmer une personnalité propre quitte à miser sur son côté soap, et met cette année encore davantage l’accent sur la romance et les costumes grandioses. Jusque dans la réalisation aux plans de plus en plus serrés, tout est fait pour se recentrer sur les héros. Si les drames familiaux du début de saison semblent un peu poussifs, entre crises de jalousie et problèmes d’ego, tout se met en place doucement et Victoria trouve un bon équilibre entre drame et interactions plus légères.

Victoria et Albert (Tom Hughes) sont, sans surprise, le cœur de la série. L’alchimie entre les deux acteurs (en couple à la ville) crève l’écran et donne beaucoup de crédibilité à leur histoire. D’autres personnages se retrouvent également sous les projecteurs. Le frère d’Albert (David Oakes), par exemple, apporte beaucoup de fraîcheur et d’humour. La saison met également en avant des problématiques à échelle humaine comme le fait de s’accepter, notamment à travers le couple homosexuel très touchant formé par Drummond (Leo Suter) et Lord Paget (Jordan Waller), et avec Albert qui remet en question sa légitimité après la découverte d’un secret de famille.

Malgré une saison imparfaite et déséquilibrée, Victoria ne perd pas son charme et saura conserver l’intérêt et l’affection des fans de la première heure. Après une saison éprouvante, pour les personnages comme pour les spectateurs, la série s’offre un épisode spécial de deux heures pour Noël qui s’annonce déjà très intéressant étant donné que le couple royal à largement contribué à populariser cette fête en Grande-Bretagne. Un rendez-vous à ne pas manquer!


Publié la première fois en octobre 2017, cet article est remis en avant à l’occasion de la diffusion de cette saison 2 de Victoria dès ce samedi 26 octobre à partir de 21h05 sur Chérie 25 à raison de deux épisodes par soirée. Signalons que le règne de Victoria se poursuit ensuite avec un épisode de Noël, et une troisième saison. ITV n’a pas à ce jour officialisé la commande d’une saison 4. Les deux premières sont disponibles en DVDs et la troisième arrive en décembre 2019.

Victoria
List Price: EUR 18,20
Price: EUR 18,20
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link