Wallander - One Step Behind (1.03)
La disparition d’adolescents et le meurtre d’un collègue de travail apparaissent être d’abord deux affaires bien distinctes, mais alors que Wallander enquête, il découvre que le meurtrier connaît intimement ses victimes.

Si Wallander est un policier avec une vision assez pessimiste de l’existence, on ne peut pas non plus dire que la vie lui fasse des cadeaux. Ainsi, peu de temps après que l’un de ses collègues ait tenté de lui parler, ce dernier est retrouvé mort.

Kurt Wallander est, comme tous les policiers, touché par cette perte, mais plus que les autres, car il se sent en partie responsable. Cette culpabilité ne va pas s’arrêter à un seul homme, et prendra différentes formes.

Il va se retrouver avec deux enquêtes : celle que menait son collègue décédé, sur un groupe de jeunes adolescents, dont l’une des mères pense qu’il est arrivé quelque chose. Sa fille lui envoie des cartes postales, mais elle est convaincue que ce n’est pas d’elle. La scène d’introduction de l’épisode nous montrait l’assassinat des trois personnes, ne laissant aucun doute pour nous sur ce qui est arrivé. Il faut alors le temps que la police trouve les corps. Cette enquête sera fouillée, car Wallander s’y intéresse, pensant y voir une possible explication au comportement de son collègue décédé.

Les deux dossiers sont donc bien liés, et, à vrai dire, si les liens ne sont réellement compréhensibles qu’à la toute fin, les deux enquêtes sont menées en parallèle, chacune aidant l’autre à progresser. L’affaire va pousser Wallander à se rapprocher d’une adolescente, et entrainer encore son lot de culpabilité, que cela soit dans sa vie privée ou professionnelle.

L’épisode exploite aussi très bien Martinsson et Anne-Britt, tous les deux étant présents tout du long. Si Wallander agit régulièrement seul, ici, ce sera moins le cas, offrant à son collègue masculin un peu plus de scène, et un rôle à jouer dans le dénouement de l’intrigue. Cette dernière, bien construite, trouve sa logique seulement à la fin, et il est quand même plus que difficile de pouvoir trouver tous les tenants et aboutissants. Cela permet ainsi d’avoir un peu de surprises quand on découvre enfin les intentions du tueur.

Ce troisième épisode conclut donc cette première saison, avec la même qualité que les deux précédentes histoires. Un visuel splendide, des émotions assez fortes, et des personnages et intrigues travaillées. L’équipe étant prête à faire une seconde saison, les audiences étant bonnes, il y a de forte chance que de nouveaux épisodes voient le jour.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire