Warehouse 13 - Elements (1.05)

Un mystérieux voleur utilise un artéfact pour voler une sculpture très ancienne. Pete et Myka doivent déterminer quel est le but du voleur et comment l’arrêter.

Artie envoie Myka et Pete en mission suite au vol d’une sculpture, alors que sur place, il a quelques difficultés avec Claudia.

La série semble prendre un schéma que la présence de Claudia vient renforcer : d’un côté les aventures du duo, Pete et Myka, et de l’autre, ce qui se passe à la Warehouse 13 et ses alentours, et qui, pour le moment, n’a pas pris de tournure particulière.

L’épisode dans son ensemble n’est pas désagréable à suivre, l’ambiance du show aidant, mais il est extrêmement prévisible, et pour le coup, j’avoue qu’il n’a aucunement réussi à maintenir mon intérêt du début à la fin. La première piste du vol conduit Pete et Myka a s’intéresser à deux collecteurs : Gilbert Radburn et Jeff Weaver. On va vite se focaliser sur le second, incarné par un Joe Flanigan qui fait le minimum syndical. Pour sa défense, le personnage n’était pas des plus intéressants, mais un petit effort n’aurait pas été du luxe. Dès qu’on le voit, on sait bien que l’affaire va se tourner vers lui, comme il est tout aussi prévisible que James Naughton n’est pas venu faire simplement figuration, et que la façon dont on a de délaisser le personnage ne peut que cacher l’importance qu’il va prendre par la suite. Le tout au sein d’une intrigue d’artéfacts d’éléments assez ordinaire.

Pendant ce temps-là, à la Warehouse, Claudia pousse son frère a retourner à la vie active (autant dire qu’il est préférable de ne pas l’avoir comme sœur), tandis qu’Artie pousse la jeune femme a réparer ce qu’elle a fait et améliorer le système des lieux. On sait très bien comment tout ceci va finir, et par une facilité scénaristique, on se débarrasse du frère ainé, pour ne garder dans les lieux que Claudia, qui démontre en deux scènes à quel point elle peut être utile. Il va sans dire, ce n’est pas des plus subtil ou recherché.

À la fin, on obtient donc un épisode qui n’est pas très riche, et qui n’a pour attrait que la bonne ambiance et l’alchimie qui ressort de la série.  C’est encore suffisant à ce stade de la série pour suivre ces aventures, mais des scénarios un peu plus originaux seraient les bienvenus.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire