Warehouse 13 et la malédiction de l’Astrolabe (saison 4, partie 1)

6 Oct 2012 à 8:30

La troisième saison de Warehouse 13 s’était achevée de manière tragique, mais on savait très bien que cela ne serait pas irréversible – forcément. Nous avions laissé Artie, Myka et Pete au milieu des cendres. Les conséquences de la destruction du Warehouse sont majeures et Artie est obligé de partir à la recherche de l’Astrolabe de Magellan pour revenir dans le temps et réparer les dégâts. En faisant de la sorte, il sauve le Warehouse, mais crée une force démoniaque dont il ignore tout.

Cette saison 4 – divisée en 2 parties de 10 épisodes chacune – s’inscrit donc dans la suite directe de la précédente, tournant un terrible cliffhanger en point de départ d’une grosse storyline aux retombées dramatiques.

Étrangement, Warehouse 13 semble avoir la capacité d’être simplement plus ambitieuse d’année en année, ce que l’on ne lui demandait pas vraiment pour commencer. Elle reste le même divertissement léger qu’elle a toujours été, mais ses intrigues feuilletonnantes sont juste gérées de mieux en mieux avec une prise de risques proportionnelle.

Cette quatrième saison parvient donc à surprendre en n’essayant pas de diluer son mystère le plus longtemps possible afin de conserver tous les plus gros ressorts dramatiques pour la fin. À la place, cette histoire de création d’une force diabolique va progressivement s’imposer au milieu d’épisodes relativement classiques. On a ainsi toujours le droit à l’artefact de la semaine, mais plus on avance et plus Artie doit dévoiler son jeu, lui qui tentait au départ de tout garder pour lui dans le but de protéger les autres.

La série a toujours mêlé les storylines mythologiques majeures aux épisodes indépendants, bien entendu, mais il y a cette fois plus de subtilité dans l’intégration graduelle du mal qui menace tout en restant longtemps non identifié. Pas de visage pour l’ennemi, juste des hypothèses à creuser.

À côté, nous avons également une autre intrigue qui restera secondaire, mais qui est elle aussi gérée avec une finesse qui pourrait surprendre. Steve est ramené d’entre les morts, mais son existence repose sur sa dépendance à un artefact. L’avoir tué en premier lieu avait été plutôt courageux, ce qui fait que son retour est presque décevant sur le coup, même si le personnage était bon et aurait indéniablement manqué. En tout cas, il forme toujours un duo sympathique avec Claudia et son problème évoluera rapidement pour trouver une solution un peu légère, mais qui s’inscrit dans une certaine logique propre au show.

Au final, les 10 premiers épisodes de cette quatrième saison se sont montrés plus que satisfaisants. Warehouse 13 délivre encore ce qu’on attend d’elle et, malgré les années, ne semble pas fléchir, ce qui est encourageant pour l’avenir.

La seconde partie sera diffusée sur SyFy (US) en 2013, aucune date d’annoncée pour le moment, mais ça sera certainement au printemps.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link