Wayward Pines : Le village mystérieux (pilote)

Wayward Pines - Pilote FOX

L’agent spécial Ethan Burke est chargé de retrouver deux agents fédéraux disparus depuis plusieurs semaines. Suite à un accident de voiture en route pour sa mission, il se réveille à Wayward Pines, Idaho, et ne semble pas pouvoir sortir de la petite bourgade. Sur place, il rencontre Beverly, une serveuse de bar qui cherche également à s’enfuir.

Pour sa soirée d’ouverture, le festival Sériés Mania, qui célèbre sa sixième édition, a voulu marquer le coup et dégaine une exclusivité mondiale. Un mois avant le public américain, le public français invité avait donc l’honneur de découvrir la première production télévisée de M. Night Shyamalan, le réalisateur prometteur du début des années 2000 avec notamment Le Sixième Sens et Incassable, mais tombé en désuétude suite à une succession d’échecs critiques et publics. Mais l’auteur d’origine indienne intrigue toujours un peu et son sens du suspense peut encore surprendre.

Inspirée du roman de Blake Crouch, la série portait un lourd héritage avant même sa diffusion avec Twin Peaks et Le Prisonnier en étendard référentiel. S’il faudra effectivement faire avec ces deux séries majeures, le plus dur est d’ajouter encore des titres a cette liste déjà garnie. Wayward Pines commence alors avec un problème important : son manque cruel d’identité formelle et narrative.

Pas besoin de connaître les deux séries précitées pour être en terrain familier. Vous avez vu Le Village du même Shyamalan, c’est bon. Vous aimez Le Truman Show, c’est bon aussi. Vous maîtrisez Lost, bienvenus. C’est donc un mélange de fantastique, de policier, de feuilleton conspirationniste et de chronique sociale. Le héros est un homme bien, coupable d’adultère mais qui fait tout pour s’occuper correctement de sa famille. Le village est une zone étrange, inexistante au reste du monde et où les habitants tentent par tous les moyens de préserver les secrets de leur bourgade : l’un des agents disparus (Kate, la maîtresse de Burke) vit désormais ici en essayant d’oublier les raisons qui la forcent à rester. Il y a donc un canevas solide, mais malheureusement déjà trop vu pour construire une mythologie.

Si elle n’invente rien dans ce pilote, Wayward Pines a quand même sans doute des choses à dire. En premier lieu, son atmosphère marquée de village piégé au cœur de la forêt et de la montagne. La direction artistique est propre et, même si les effets visuels ne sont pas au top, l’ambiance rurale américaine est palpable. Le brouillard jamais loin, les rues toujours humides et la population indigène pas très accueillante (et pour cause) font de cet épisode une bonne entrée en matière. La cerise sur le cône glacé (vous comprendrez en découvrant l’épisode) restant Arnold Pope, interprété par l’impeccable Terrence Howard. Décidément très présent sur Fox après Empire, il incarne un shérif détendu mais qui veille – fermement – au grain. Cabotin juste comme il faut, sa dernière réplique permet d’entrevoir un potentiel original qui ne nous avait pas été montré jusqu’ici dans l’épisode.

D’ailleurs, le sens du twist propre au réalisateur reste le principal argument de cette nouvelle série. Avec déjà un certain nombre de rebondissements plus ou moins inspirés au cours de l’épisode, les dernières scènes mettent un peu l’eau à la bouche en posant le monde « réel » comme témoin, au minimum, de l’organisation de Wayward Pines. Une promesse qu’il paraît difficile de tenir tant la tâche d’imposer une vision originale a cette série semble inatteignable.

Ce pilote se suit donc sans déplaisir aucun. C’est rythmé, bien produit et suffisamment efficace pour tenir en haleine. Cependant, Wayward Pines va devoir sortir le grand jeu pour marquer la saison estivale. Laissons alors le bénéfice du doute à M. Night Shyamalan et au showrunner Chad Hodge.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link