Weeds – A Yippity Sippity (6.03)

1 Sep 2010 à 19:11

Sans argent, les « Newman » doivent tenter de trouver du travail. Ils profitent d’une grève du personnel d’un hôtel pour décrocher des jobs. Le travail n’est pas très gratifiant, mais Nancy va trouver une solution pour changer ça.

La nouvelle vie des Newman/ex Botwin commence cette semaine à Seattle, et elle commence en bas de l’échelle. Nancy, Andy et Silas sont embauchés dans un hôtel et c’est l’occasion rêvée pour la série de cogner sur deux de ses cibles favorites: le rêve américain et le capitalisme en général.

La satire est sans pitié. La grève des employés de l’hôtel – spectre d’une crise sociale toujours d’actualité – n’est qu’une occasion pour notre famille de prendre leurs places. Ils hésitent quelques microsecondes, mais la vie appartient aux opportunistes qui se lèvent tôt!

Pour autant, notre famille de hors-la-loi n’est pas la pire. L’épisode nous offre toute une galerie de personnages secondaires savoureux, illustrations d’une société où tout se vend et tout s’achète. Les rapports entre les individus sont régis par l’argent, tout est une question de qui en a et de qui en veut. Le cas de Nancy avec le client menotté en est un bon exemple. Après avoir nettoyé des chambres dans un état pitoyable, la mère renverse la vapeur, car elle exerce une supériorité physique sur l’homme. Mais la loi du plus fort est révolue, c’est la loi du plus riche qui prime. Ainsi, la femme de chambre finira par nettoyer la chambre elle-même.

Ce nouvel ordre nous aurait entraînés dans un monde où les anciens souffre-douleurs auraient pris le pouvoir. Ainsi, Silas se retrouve à faire la lecture, en sous-vêtements, à un client. C’est en quelque sorte la revanche du nerd sur le jock. Au fond, il est plus question ici d’humiliation que de fantasme sexuel. L’univers de Weeds est vraiment pourri jusqu’à la moelle, puisque même la femme en charge de l’aide aux patients cancéreux peut être achetée !

De son côté, Shane est chargé de s’occuper du petit dernier (?!?), c’est plutôt faible, tout comme Andy en tant que plongeur. L’oncle se retrouve une nouvelle fois confronté à une figure autoritaire, et seul le talent de Justin Kirk permet de passer outre le fort sentiment de déjà vu.

Enfin, comme on pouvait s’en douter, Nancy se fait très mal à son job de « larbin ». Son ego fait qu’elle a besoin d’être le centre d’attention, comme le prouve sa séance de drague impromptue au bar de l’hôtel. Il n ‘en faut pas moins pour la remettre sur le chemin de la drogue. Si elle avait pu mener une vie normale, elle n’aurait jamais commencé à dealer, même si elle continue à dire qu’elle n’avait pas le choix. Tout cela la conduira à une maison plus-new-age-tu-meurs, mais les Newman n’étant pas les Botwin, ils dealeront du hasch et non pas de la marijuana. Je vous laisse apprécier la nuance.

Avec cet épisode, Weeds revient à ses fondamentaux. La satire sociale passe par un humour toujours aussi corrosif et jubilatoire. Après une saison 5 qui s’en était éloignée, le thème de la drogue revient au premier plan. Cependant, le risque de la répétition plane toujours.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link