Weeds – Five Miles From Yetzer (8.08)

avatarun article de :
publié le :
20 août 2012 à 11:44
votre opinion :
2 commentaires

Weeds 8x08

Nancy obtient une promotion qui la met dans une situation où elle peut replonger dans l’illégalité. Jill avoue à sa sœur qu’elle n’est pas enceinte et qu’elle ne l’a pas dit à Andy.

Nancy va-t-elle ou ne va-t-elle pas céder à la tentation ? La vie de criminelle est tellement plus facile et on lui apporte sur un plateau les opportunités qu’elle ne demande même pas ! Le souci est que cela n’est pas vraiment très passionnant.

publicite

Il parait clair depuis quelques épisodes que Nancy a pris une décision qu’elle n’est pas prête à assumer totalement, du moins, que les scénaristes ne sont pas prêts à adopter complètement. Il y a une conclusion qui nous attend au bout de cette saison et il ne faut pas y arriver trop vite. Par conséquent, tout ce qui se passe en ce moment semble avant tout n’être qu’un détour. Certes, on peut dire que Nancy a emprunté une voie pleine d’embuches qui doit l’emmener quelque part – à la conclusion, donc –, mais cela prend difficilement. Le souci se trouve en grande partie dans les gimmicks de la série qui sont trop utilisés pour faire du remplissage, ce qui tend à amoindrir l’impact réel des actions de Nancy, les réduisant à un prétexte pour installer une situation comique.

Ce n’est pas vraiment mieux du côté d’Andy. Il allait enfin quelque part, ayant plus évolué durant les récents épisodes que dans les précédentes saisons, mais il fallait que tout s’écroule. On ne peut que craindre la direction qu’il va à présent choisir.

C’est toujours mieux que Doug qui est passé de ridicule à pathétique, comme si cela avait été sa destinée. À ce niveau, on peut vraiment regretter qu’on ne lui ait pas offert une sortie plus tôt, car il est la malheureuse illustration de ce qui arrive quand un personnage qui ne sert à rien est forcé de rester jusqu’au bout. Heureusement, il a encore quelques épisodes pour trouver sa rédemption…

Pour Shane ou même Silas, ce n’est pas spécialement brillant non plus, bien que l’on ne tombe pas dans le même style de dérives. Le souci ici est qu’ils tournent en rond et les divers changements de décor n’y changent rien. Silas cherche toujours sa voie, tandis que Shane échange une petite arnaque déguisée par une autre, lui qui avait pourtant tous les atouts en main pour se développer dans un univers inédit. À la place, il piétine et, pire, il n’essaie même plus de rendre sa mère fière de lui.

Five Miles From Yetzer passe donc à côté de plusieurs opportunités pour faire évoluer les choses, ce qui est vraiment dommage. Cela dit, dans tout ça, il est appréciable de voir la relation entre Nancy et Jill apporter du matériel solide. Ça arrive tardivement, mais c’est tout de même là et ce n’est clairement pas dénué d’intérêt. Pour le reste, on peut espérer que l’on assistera sans trop tarder à une remise en ordre convenable.

Laissez un commentaire

©2006-2014 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress.
99 queries. 0, 755 seconds.