Weeds – Gentle Puppies (6.08)

12 Oct 2010 à 17:21

Après avoir acheté un van, la famille débarque à Pioneer Town, un ancien décor de western. Andy et Silas se chargent de trouver une machine à laver, alors que Doug et Shane s’occupent de l’eau.

Weeds s’essaierait-elle à une nouvelle formule? C’est ce qu’on pourrait croire, car voilà deux semaines que nous avons droit à des stand-alones, chose que la série n’avait jamais faite. Si l’épisode précédent s’était révélé touchant grâce à un aspect introspectif marqué, Gentle Puppies déçoit.

L’épisode démarre pourtant fort avec l’interrogatoire de Dean, que l’on n’avait pas vu depuis longtemps. C’est un plaisir de revoir Andy Midler, même si le personnage ne manque pas à la série. Il serait tout aussi agréable de revoir Isabelle.

On enchaîne avec les Botwins qui se procurent un van «God is awesome». Il faudra que l’on m’explique pourquoi les scénaristes ne leur ont pas donné à la fin de l’épisode précédent, plutôt que d’attendre maintenant. Peut-être que l’idée était de faire en sorte que Nancy soit celle qui procure le toit pour la famille ? Quoi qu’il en soit, cela donne un point de départ brouillon et plutôt facile.

En ce qui concerne Pioneer Town, l’ambiance ne change pas trop (pas assez) par rapport à la fête foraine. On reste dans le portrait d’une Amérique white trash, cette fois orienté du côté religieux. La série parodie ces prêcheurs du dimanche, sillonnant les trous paumés pour extorquer de l’argent à des gens qui en ont déjà si peu. Évidemment, c’est Andy qui endosse le rôle du pasteur/arnaqueur, et celui-ci lui va comme un gant. Le baptême dans la piscine gonflable est sûrement le passage le plus drôle de l’épisode, avec un Doug parfait en assistant.

Nancy est, une fois de plus, dans son coin, et ses détracteurs vont avoir du grain à moudre. Gentle Puppies explore le caractère nombriliste qu’on lui connaît bien, tout en remettant sur le tapis la relation complexe qu’elle entretient avec les hommes. C’est un mélange de féminisme et d’asservissement, de pouvoir et de soumission, et, finalement, de sadisme et de masochisme. Pour illustrer cela, deux scènes se font écho, avec une métaphore animale sous-jacente. La première est celle où Nancy envoie sa « meute » chercher de l’eau, pendant qu’elle va se masturber dans la chambre à l’aide des pornos gay laissés par l’ancien propriétaire. Elle manipule les hommes à sa guise, mais ne peut pourtant s’en passer totalement. Ce qui nous amène à la scène dans le bar, une torride partie de jambes en l’air avec nul autre que Mark-Paul Gosselaar. Une fois encore, elle parvient à ses fins très facilement, en jouant sur le fantasme cliché de la petite fille désobéissante qui enfreint les règles. Les hommes n’ont aucun secret pour elle. Le sexe est finalement le seul moment où elle a besoin d’être soumise (d’où les fessées récurrentes). En résumé, rien que l’on ne sache pas déjà, mais l’écriture et le jeu d’acteur entretiennent la complexité fascinante du personnage.

Comme d’habitude, les actions égoïstes de Nancy se retournent contre elle, et surtout contre sa famille qui est chassée du village. Il ne manquait plus que les torches et les fourches. Shane et Silas auront été plus en retrait cette semaine, néanmoins, les scénaristes parviennent, par petites touches, à faire avancer leurs personnages : la lassitude de l’aîné lorsqu’il déclare ne pas vouloir vivre ici pour toujours, ou encore, le désir du cadet de partir seul avec sa mère.

Weeds, cette semaine plus que la précédente, donne l’impression d’être en mode remplissage. L’épisode reste sympathique et plaisant, cependant, il serait temps de trouver une nouvelle orientation à la cavale des Botwins, qui commence à s’essouffler.

Tags : Weeds Mark-Paul Gosselaar moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link